Partagez|

Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nicolaï Invanov
avatar
MESSAGES : 21
DATE D'INSCRIPTION : 01/10/2017
MessageSujet: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Dim 1 Oct 2017 - 22:43



NICOLAÏ INVANOV & NOM Ft Nikolaj Coster Waldau


† IDENTITÉ


NOM : Invanov
PRÉNOM : Nicolaï
DATE DE NAISSANCE : 30 juin 1967 - 50 ans
NATIONALITÉ : Russe
STATUT : Marié et heureux en ménage
MÉTIER : Parrain de la mafia russe
VOITURE : Vous pensez qu'il n'en a qu'une ? Souvent une berline avec chauffeur.
QUARTIER :
GROUPE : Mafia Russe
SOUS-GROUPE : (dépend de votre histoire, non obligatoire)

 
DESIGNED BY SWAN


† SON CARACTÈRE

Nicolaï est un homme puissant et comme tous les puissants, il n'est pas un saint même s'il en a l'image. En tant que dirigeant de la mafia russe, on le décrit comme un être froid, sans âme. Tuer quelqu'un ne lui pose aucun problème de morale. La vie n'a rien de juste et cette vérité, il l'a depuis longtemps acceptée. Autoritaire, il n'accepte pas l'échec et celui-ci coûte généralement la vie de celui qui n'a pas su remplir sa mission. Dans sa grande générosité, il laisse tout de même trois chances, autrement plus personne ne voudrait travailler pour lui. Charismatique, il sait comment leur vendre du rêve. Un rêve qui tourne souvent en cauchemar, mais il ne les a en rien forcé... Non, le petit doigt n'a pas du être coupé. Du moins pas systématiquement... S'il sait garder son sang froid et son calme, c'est quand même une personne profondément colérique. Autant dire qu'il vaut mieux ne pas être dans le coin car plus personne ne trouve grâce à ses yeux. Violent, il ne maîtrise pas forcément ses gestes. Il règne donc principalement grâce à la crainte qu'il inspire. Enfin, on le voit comme rancunier. Essayez de lui faire une crasse, vous verrez les conséquences. Il est du genre patient et saura attendre le temps qu'il faut avant de vous abattre sans une once d'hésitation. Voilà pour le personnage public. En privé, c'est un homme loyal, que ce soit envers sa femme ou sa famille. Une faiblesse qu'il cache en ayant un comportement dur envers eux et exigeant. C'est parce qu'il veut les protéger des dangers extérieurs. Rusé et déterminé, il se donne les moyens de parvenir à ses fins quel qu’en soit le chemin. Il aime ces jeux de négociations, il aime flirter avec le danger et pour en être arrivé où il est aujourd'hui, il a plutôt réussi. Ambitieux, il ne se laisse pas facilement abattre. Le deuil de sa femme disparue, il n'en a montré à personne son chagrin. C'est quelqu'un de très pudique qui ne veut pas montrer ses émotions. Une question de respect sans doute ? Réfléchi, il n'est pas du genre à foncer dans le tas au contraire. Tout est minutieusement préparé. Il est dans le contrôle même si parfois il explose de colère. Il faut bien qu'une émotion sorte et c'est la seule qu'il s'autorise.  


† SON PHYSIQUE

Vous voulez connaître ses mensurations, avouez le ! Ce que je peux vous dire c'est qu'il mesure 1m87 et le tout étant proportionnel il est plutôt agréable à regarder. Sans être body buildé, c'est un homme qui aime s'entretenir. Il pratique donc régulièrement des exercices physiques. Ses yeux bleus attirent souvent l'attention car il a tendance à transpercer ses interlocuteurs en les utilisant.

Concernant sa façon de s'habiller, il est plutôt très bien habillé. Il a souvent recours à un tailleur personnel pour avoir des costumes sur mesure. Classe, il n'est pas du genre à traîner en jogging. Evidemment, à son âge le corps n'est pas indemme. Il a ainsi quelques cicatrices : une sur son épaule gauche, trois dans le dos et une autre sur le flanc droit.

Il a beau être le parrain de la mafia russe, il ne porte aucun tatouage. La pratique ne l'a jamais séduit et s'il a longtemps porté celui d'une organisation criminelle qui l'avait recruté plus jeune, il l'a fait retiré récemment. A présent, il ne sait pas encore s'il va en refaire un ou non.  



† SON HISTOIRE

Mon histoire. Tu me demandes mon histoire, toi qui, suspendu à tes chaînes, pensent que tes petits amis vont venir te sauver ? Tu penses gagner du temps, vraiment ? Ne sens-tu pas ces chaînes tirer sur tes ligaments, tes os se luxer ? Dommage. Certes, j’ai tout mon temps et tu veux savoir comment je suis devenu le monstre qui te torture depuis des jours. Te laisser mourir ? Non, ce serait bien trop simple. Je veux te voir souffrir encore des semaines, des mois, des années. Jamais je ne te donnerai la satisfaction de l’Au-delà. Sois-en persuadé, tu ne sortiras jamais.

Tout a commencé le 30 juin 1967. Le jour de ma naissance, dans un hôpital en Russie, assez miteux mais à l’époque c’était tout ce qu’il y avait. Pour fuir la misère, mes parents, tous deux russes, ont réussi à fuir pour s’installer à Seattle. Mon père cherchait à s’enrichir, comme tant de ses camarades après avoir dû courber l’échine sous un régime qui les martyrisait. Arrivés dans ce pays de la liberté, il dut se rendre à l’évidence : les russes n’étaient pas les bienvenus. Sans emploi, il ne put que rejoindre la pègre locale et il en gravit rapidement les échelons. La douleur l’avait forgé et il forgerait dans la douleur. Il construisit patiemment son réseau et essuya plusieurs revers avant d’étendre son empire sur toute la ville. Quelques années plus tard, j’eus un frère. Bien sûr, en tant qu’aîné, je serai l’héritier de cet empire alors mes parents décidèrent que chacun s’occuperait de l’éducation de l’un de nous. Mon père laissa ma mère s’occuper de son cadet. Pendant que j’apprenais la rigueur, le sérieux, les responsabilités et l’obéissance, mon frère lui avait le droit de faire à peu près ce qu’il voulait. Pendant que l’on m’obligeait à manier les armes, lui pouvait jouer avec notre chien. Pendant que je pratiquais le sport pour sculpter ma silhouette, mon frère pouvait jouer dans un groupe de musique. Nos caractères étaient des opposés : lui, il était facétieux, léger et insouciant. Cette nature le conduisit à se mettre dans un tas de problèmes comme la fois où il avait voulu emprunter la montre de notre père. Celui-ci le découvrit et comme toujours j’intervins en prétendant être le responsable. Je disais avoir influencer mon frère, je disais que j’étais celui qui avait décidé par envie. Je prenais chacune de ses punitions, chaque réprimande pour lui. J’aimais mon frère. Je pensais que mon devoir était de protéger son innocence, cette insouciance à laquelle il avait droit. Le patriarche m’apprenait, selon lui, à ne plus être esclave de mes émotions, à pouvoir garder mon sang froid. Je voyais la noirceur du monde, j’apprenais la face cachée de l’humanité. Ces maris bien pensants qui pourtant s’envoyaient en l’air avec des prostituées tout en allant à la messe le dimanche avec leurs petites familles. Ces femmes qui engageaient des tueurs à gage pour se débarrasser d’une maîtresse. Ces jeunes trop riches qui prenaient de la drogue pour sortir de leur ennui morbide. La triste réalité du monde me fut dévoilée et pour rien au monde je ne voulais détruire les illusions de mon cadet. Lui pouvait avoir peur. D’ailleurs, sa plus grande peur était l’orage et dès que le ciel se mettait à gronder il fallait que notre mère le console. Si c’était la nuit, n’osant troubler le sommeil de notre père, il rejoignait mon lit. Je le consolais et le protéger. Si des enfants lui cherchaient des ennuis, je me battais pour lui. Et lui, lui pouvait se promener dans les parcs avec notre mère. Une fois, elle fut malade et bien sûr il n’accepta pas de ne pas avoir droit à sa sortie. Il vint donc me trouver, arguant que nous étions assez grands pour y aller. Problème : j’étais censé rejoindre notre père pour apprendre encore auprès de lui. Mon frère me convainquit (comme à chaque fois qu’il avait une lubie) et nous y allâmes. Il y avait une fête foraine, j’ai utilisé tout mon argent de poche à lui offrir des tours de manège. Nous rentrâmes et l’accueil fut à la hauteur de la réputation du parrain de Seattle : je me fis roué de coups. Il me fallut plusieurs semaines pour me remettre physiquement de cette punition. Mais la douleur n’outrepassait pas ma joie d’avoir rendu mon frère heureux. D’avoir vécu cet après-midi avec lui m’avait aussi donné un bref moment de liberté. La terrible vérité derrière tout ceci, c’est que mon enfance a été volée. Il fallait que j’apprenne à diriger et à reprendre le flambeau. A l’époque, je ne comprenais pas.

Tu as mal ? Arrête de geindre, je ne fais que commencer. Sais-tu depuis combien de temps tu es là ? Tes petits traits ne reflètent pas la réalité. Tu as eu des moments d’inconscience... Ton décompte est faux, quel dommage n’est-ce pas ? Le jour où je suis devenu le monstre que tu as devant toi. Laisse moi te le raconter pendant que je t’arrache cette peau qui m’insupporte. Il paraît que c’était un rite Viking. J’aime bien faire des expériences.

Alors d’où vient ma colère et ma haine envers les tiens ? J’aspirais à une vie plus rangée. Diriger le réseau à l’époque aurait du être mon but mais j’avais soif de ma propre liberté. Seattle, j’en avais vu le visage le plus laid. Je connaissais chaque coin sombre. Cette ville me donnait la nausée et je commençais sérieusement à envier mon petit frère. Lui n’en voyait que les lumières. Je ne voulais pas vivre dans l’ombre comme mon aïeul. Je voulais avoir une vie « normale ». Avec quelques extras mais me rapprocher de tous ces modèles que je pouvais croiser, ceux de la parfaite petite famille aimante. J’eu l’idée de demander le droit à faire des études, vues comme inutiles pour mon futur métier, étant selon mon père déjà formé à tout ce que je devais savoir. Il ne me restait plus qu’à avoir l’expérience. J’ai argumenté jusqu’à choisir des études de droit. Celles-ci pouvaient être lucratives et nous permettre de contourner le système judiciaire, ramener dans les rangs quelques camarades attrapés par la police. J’ai intégré Harvard. Eh, ça t’en bouche un coin hein ? Tu ne pensais pas avoir une telle pointure du barreau face à toi ! Oui, c’est ma fierté. Je suis parti à l’autre bout du pays. Etudier à Seattle était impossible, mon visage était connu. Evidemment, mon cadet m’a suivi, il ne voulait pas rater l’occasion de s’éloigner d’un homme qu’il ne comprenait pas. Cet après-midi là, il pleuvait. J’avais terminé mon cours et je rentrais dans l’appartement que je louais. Oui, mon cher père avait pensé que si je tenais à ces études, je n’avais qu’à assurer mon train de vie. Payer mon diplôme était déjà suffisant. J’avais demandé à mon frère d’aller faire quelques courses comme je finissais tard. Je rentrais quand les gyrophares des ambulances et leurs cris stridents attirèrent mon attention. On parlait d’un jeune homme poignardé à plusieurs reprises. Je comptais tracer mon chemin, j’avais déjà vu des morts. Sauf que le blouson à terre me sauta aux yeux. Il avait le même. J’ai bousculé tous ceux qui étaient sur mon chemin et le découvrit. Nos regards se sont croisés mais il était déjà trop tard. Le sac de courses gisaient à côté. On avait tué mon frère, sais-tu pourquoi ? Et qui ? Non. Mais je vais te le dire après t’avoir montré à quel point mon coeur était meurtri. Est-ce que tu sens cette lame entailler tes chairs ? Sens-tu la douleur vivace, continue ? Tu hurles ? Bien. Continu. Tu es encore loin de ce que j’ai ressenti ce jour là. Je fus englouti par les ténèbres. Parce qu’un italien a voulu dépossédé mon frère de son argent. Une petite frappe qui avait tué pour quelques billets. Quel effet cela te fait de voir que je vais te déposséder de tout espoir en échange ? Moi, je me sens tellement bien à te voir souffrir.

Effondré, je me suis concentré sur mes études. J’ai réussi mes examens et je suis rentré, l’âme en peine. En miettes. Le seul rayon de soleil de ma vie s’était éteint. Jamais mon père ne me blâma pour la perte de l’un de ses fils. J’assurai la relève, c’était là l’essentiel. Je me coupai du monde, je n’ai jamais fait ce que les jeunes gens font à cet âge. Non. Tout ce que je voulais, c’était de retrouver ceux (oui, j’ai su par la presse que la police avait attrapé trois individus, et non pas qu’un comme je l’avais entendu) qui étaient responsables. Ce nom, je ne l’ai jamais oublié. Même lorsque je suis rentré à Seattle. Cette vengeance avait noirci mon coeur. L’amour était une faiblesse et je m’étais juré de ne plus jamais aimer. Et elle est entrée dans ma vie. Un mariage arrangé avec la fille d’un partenaire de mon père. Au début, cette union me laissait de glace. Mais elle fut douce. Tellement douce et patiente. J’avais échoué avec mon frère mais elle, j’allais en prendre soin. Je me suis entièrement dévoué à son bonheur. Nous étions... Heureux. Mes activités illicites, j’évitais de lui en parler. Elle connaissait la vérité bien sûr, mais je l’en tenais éloignée. Je ne voulais pas qu’elle soit souillée, je la voulais pure, comme lui. Elle tomba enceinte. La nouvelle me remplit de joie et je ne lui cachais aucune de mes émotions. Le soleil semblait revenir dans ma vie, d’autant plus que ce fut un fils qui naquit. Qu’en faire ? Je ne voulais pas qu’il grandisse à Seattle. Je ne voulais plus être le second d’un père tyrannique. J’avais une nouvelle flamme qui brûlait en moi, cette furieuse envie de me prouver que je pouvais vivre une vie normale tout en dirigeant une organisation criminelle. Je pris donc femme et enfant et nous partîmes pour San Diego. Le temps était plus clément et je pouvais construire mon empire. Là bas, nous n’étions pas connus. Il serait facile de passer pour des gens normaux. Mon fils grandissait mais je m’aperçus que mon frère avait été tué parce qu’il n’avait pas été préparé. Trop faible. Et en tant qu’héritier, il serait forcément la cible d’autres. J’ai donc reproduit l’éducation que j’avais reçue sur lui dès qu’il eut huit ans. Je l’ai fait entré dans mes réunions, je voulais qu’il puisse voir la vérité sur le monde et il était temps de lui apprendre l’obéissance. Après tout, cette éducation avait été bénéfique pour moi, je réussissais et j’étais sur le point de prendre le contrôle de la ville, à peine plus vieux que lui actuellement. J’avais plusieurs partenaires à l’époque et j’avais planifié une opération importante avec lui. Il eut la très mauvaise idée de vouloir me doubler. Je n’aime pas la trahison, vois-tu. Sous n’importe quel forme. Alors je l’ai tué ce tricheur de Dmitriy Statnik, de sang froid. Il avait une famille. Je me suis rendu chez eux et j’ai frappé. Elle ne s’est pas méfiée mais elle est morte rapidement. Il me restait le fruit de ce traître à éliminer. Il dormait dans le lit, n’ayant pas entendu l’agonie de sa mère. Je l’ai réveillé, le tirant de ses songes d’enfant. Ma femme venait de faire une fausse couche. Elle n’était pas bien à l’époque. Alors, je le lui ai ramené. Et elle le prit sous son aile. Ce petit, il allait ressembler à mon frère. Mais contrairement à mon frère, il serait là pour servir de bouclier. Mon héritier serait mon premier né et certainement pas un bâtard quand bien même il l’ignorait. Enfin, nous eûmes notre troisième enfant, une petite fille. Les filles étaient déstabilisantes. Je l’ai gâtée, elle était ma princesse aussi sûrement que sa mère était ma reine. Une reine qui me fut arrachée par la maladie. Quelle impuissance ! Aucun remède ne pouvait la sauver. L’argent ou l’amour ne suffisait pas. D’ailleurs, je ne montrais aucune marque d’affection à mes fils autre que le droit à faire des études pour mon aîné et la gestion d’une boîte de nuit pour voir ce qu’il a pu retenir de mon exemple. Seule ma fille pouvait me faire sourire. Je refusais de m’attacher à Yulian, il était voué à mourir jeune. Quant à Misha, je le voulais à ma hauteur. Je sais qu’il me pense insensible et froid. Peut-être qu’il me déteste. Il comprendra plus tard, comme moi je l’ai compris en devenant père. Ils avaient eu une mère aimante pour deux, subissant les caprices des uns et des autres. Je ne pouvais les aider à affronter le monde si je les couvais. Tu ne hurles plus ? Serais-tu inconscient alors que je te fais le privilège de connaître tous mes secrets les plus profonds ? Non. Tu ne t’évanouiras pas. Pas encore. Tu dois entendre la suite.

Le joyau de mon coeur a été rappelée par les cieux. Un profond chagrin me submergea, le même. Je me noyais. J’agissais non plus par goût du sang mais par habitude tel un robot. Je sombrais, je voyais ces enfants comme des poids. Je ne sais pas m’en occuper. Je suis trop maladroit. J’ai écarté ma fille, elle lui ressemblait beaucoup trop. Je les évitais donc, me concentrant sur le travail avec désespoir et puis un soir, je suis allé dans un bar. Ce n’était pas inhabituel mais c’est juste que je n’avais pas voulu lui prêter attention avant. Elle semblait engageante, je me suis dit « Ah quoi bon, allons-y, jouons le jeu ». Elle était très belle. Le genre escort girl. Non, je savais que c’était une escort girl. J’avais besoin de parler et ce genre de femmes, elles sont faciles. Elles ne manquent à personne aussi si on les tue. Je l’ai ramené dans une chambre d’hôtel et là, j’ai parlé. Oui. Je lui ai raconté tout ce que je viens de te dire. Et je ne la payais qu’en lui laissant la vie sauve. Elle avait l’honneur de connaître mes secrets c’était déjà suffisant. Je l’ai rappelé plusieurs fois jusqu’à ce que je réalise qu’elle en savait décidément beaucoup trop. Et j’avais besoin de sa compréhension, de son écoute. Les enfants, même adultes, avaient besoin d’une mère. Je ne voulais pas mourir seul. Alors, je l’ai demandé en mariage. Elle n’était pas stupide, je l’avais remarqué et elle eut l’intelligence d’accepter. Au départ, je la voyais un peu comme un ornement ou une personne à qui je pouvais exprimer mon mal. Les sentiments sont venus progressivement. Aujourd’hui, je l’aime. Cet amour est différent de celui de ma précédente femme mais mon coeur est sincère. Déjà parce que Oksana s’implique dans mes affaires, elle a pris goût à ce rôle. Je la laisse faire. Elle est attendrissante. J’avais raté l’image de ma première famille parfaite, reproduisant point par point mon éducation. Mais avec elle... Un nouvel avenir s’ouvrait. Je me prends à rêver. Tout plaquer. Laisser la ville à mon fils. Refaire ma vie avec une nouvelle famille loin de cette violence. Profiter. Continuer de la combler. Elle dit qu’elle n’est pas vénale mais je veux qu’elle soit heureuse et couverte de diamants. Parce que je vois bien ce que j’ai créé. Mon fils est comme moi. Il se noie dans le boulot. Il flirte avec des femmes sans honneur, faibles. Pourtant, pour l’avoir surpris enfant à faire quelques facéties avant que je n’entre dans la pièce, j’aurais pu jurer qu’il avait hérité du caractère de mon défunt frère. Je ne suis pas sûr de ce qu’il doit être : mon double, ou celui de mon frère ? Ou bien un mélange des deux ? C’est ce qui me retient aujourd’hui. M’assurer qu’il s’en sorte. Vraiment.

Tu perds beaucoup de sang. Et tu es toujours seul. Quelle pitié. Que dis-tu ? Oh l’histoire te semble familière ? Quelque chose a attiré ton attention ? La mort de ce jeune ? Oui. Oui tu es bien l’un de ceux qui a tué mon frère. Tu t’es cru en sécurité ici, mais je t’ai traqué. Vous n’êtes pas en force, ici. Cette ville m’appartient. Apparemment à force de trop parler, les tiens en perdent la mémoire. Mon fils aîné a fait un joli mouvement en se rapprochant d’Isabella, n’est-ce pas ? Je suis fier de lui même si je ne le lui exprime pas. Nous avons infiltré votre organisation et voilà que tu as trop parlé. D’ailleurs, tes petits copains, ils ne vont pas venir parce qu’ils sont morts. Pas par ma main mais par celles de celui que tu sers à présent. Il décime ses troupes ! N’est-ce pas drôle ? Ils ne seront qu’une poignée, il me suffira d’écraser les derniers et la mafia italienne de San Diego ne sera plus qu’un souvenir. Et toi, tu vas crever là. Lentement. Seul.

La porte d’acier se referma sur les cris.




† AUTRE CHOSE ?

• Aime la torture, il y trouve une forme de sérénité • Se lève tous les jours à 4h30 précises • Apprécie la Vodka • Déteste le manque de respect • Lit quotidiennement la presse en prenant sa pause • N'est pas sensible aux charmes des êtres humains, sauf deux (ses femmes)• La famille a beaucoup d'importance pour lui même s'il ne le montre pas • Il sait très bien cacher ses émotions • Il déteste qu'on lui souhaite son anniversaire (mais il a fait semblant d'être heureux quand Oksana lui en a organisé un) • Il n'aime pas trop les armes à feu, il trouve l'acier bien plus intéressant • Il court tous les jours pour entretenir sa forme physique • Il aime son travail officiel mais encore plus officieux • Il se rend tous les ans sur la tombe de son frère et de son père à Seattle, régulièrement sur celle de sa défunte épouse à San Diego.


† ET VOUS ?

PSEUDO : Clem
AGE :29
AVATAR :Le magnifique, le grand, le génial Nicolaj Coster Waldau
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Deux petites voix m'ont amené là
CODE RÈGLEMENT : Code OK by Staff
STATUT DU PERSONNAGE: PV
VOTRE AVIS SUR LE FORUM :Je découvre au fur et à mesure mais on m'a vendu un fofo avec des gens très gentils et soudés et riche également. Du coup, je pense qu'il est génial !!
AUTRE COMMENTAIRE ?
Encore merci d'avoir dit oui pour le changement de vava !

Code by swan



Dernière édition par Nicolaï Invanov le Jeu 12 Oct 2017 - 22:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13744
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Dim 1 Oct 2017 - 22:49

Bienvenue officiellement parmi nous !!

Bon courage pour ta présa ! Et de rien pour le vava je trouve qu'il colle à la perfection ! Very Happy

Au besoin !

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Invanova
avatar
MESSAGES : 1410
DATE D'INSCRIPTION : 10/03/2015
AGE : 35
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Dim 1 Oct 2017 - 22:50

Mon amouuuuurrrrr !!!!!
*18* baver *100* *75* *75* *75* *75* *75* *10* *10* *19* *10* *10* *07* *07* *07* *07* :yeuxcoeur: :yeuxcoeur: :yeuxcoeur: :yeuxcoeur: :yeuxcoeur: :yeuxcoeur: *96* *96* *96* *33* *33* *33* *18* *40* *18* *18* *18* *18* *14*

Bienvenuuuuuueeeee !!!!!
Oh ça me rend heureuse de t'avoir laaaa !!! <3

Merci ma vilaine blonde de l'avoir fait rencontré cette perle *-*


(Tu m'a volé ma place de première!!!! Mais je t'aime :p )

_________________

   
LOVE RULES ★ Tu m'a trouvé là où nul ne serait venu me chercher. Tu m'a apporté la lumière qui manquait à ma vie, m'offrant une seconde chance... Je ne te dirais jamais assez combien je t'aime, Nicolaï Invanov ♥️ (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Invanov
avatar
MESSAGES : 21
DATE D'INSCRIPTION : 01/10/2017
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Dim 1 Oct 2017 - 23:06

Merci à vous deux ! Oui il fait assez russe je trouve... XD

Oksana, ma belle Oksana... Viens là que je te fasse des bisous dans un coin sombre ! *10* *18* *33* (Non parce que je suis un mâle alpha, je ne vais montrer mon enthousiasme à tout le monde, je ne suis pas comme ces chauds lapins de la mafia italienne) *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Invanova
avatar
MESSAGES : 1410
DATE D'INSCRIPTION : 10/03/2015
AGE : 35
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Dim 1 Oct 2017 - 23:40

Oh oui un coin sombre !! *33*
Soyons plus civilisés que ces rustres tu as tout à fait raison Razz

_________________

   
LOVE RULES ★ Tu m'a trouvé là où nul ne serait venu me chercher. Tu m'a apporté la lumière qui manquait à ma vie, m'offrant une seconde chance... Je ne te dirais jamais assez combien je t'aime, Nicolaï Invanov ♥️ (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya R. Davieson
avatar
MESSAGES : 470
DATE D'INSCRIPTION : 12/01/2014
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Lun 2 Oct 2017 - 11:06

OOOOOH le grand patron!!!

Bienvenue!!!
*18* *18*

Merci pour les compliments dans ta fiche, on espère être à la hauteur!!! *tellement de pression* Mais on espère surtout que tu te plairas ici!! Je me réjouis qu'on discute d'un petit lien! Very Happy

_________________

let's find a bar so dark we forget who we are and all the scars from the nevers and maybes die. Please take me out tonight. ©️ bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Noskova
avatar
MESSAGES : 42
DATE D'INSCRIPTION : 16/03/2015
AGE : 20
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Lun 2 Oct 2017 - 11:40

Bienvenue Smile y a intérêt de prendre soin d'Oks sinon la petite soeur va te tomber dessus Smile

_________________




Мирный дух

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha Invanov
Doesn't ask, take !
avatar
MESSAGES : 1458
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2013
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Lun 2 Oct 2017 - 21:31

Oooooh bienvenue !
Bon courage pour ta fiche, hésites pas à me mp si tu as des questions pour ton histoire ou autre !

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Richards
avatar
MESSAGES : 5343
DATE D'INSCRIPTION : 24/02/2013
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Mar 3 Oct 2017 - 19:10

Ma chouquette d'amour !!!! *oui venant de Sakura ça choque xD*

Trop heureuse de te voir chez nous, j'espère que tu vas te plaire et qu'on ne t'auras pas vendu un rêve en carton ! J'ai trop hâte de voir ce que tu vas faire de Nico !

Bon courage pour la fin de ta fiche et pas trop de folie dans les coins sombres !!

_________________

Life Is A highway
Come ride with me to the distant shore We won't hesitate to break down the garden gate There's not much time left today Life is a highway I want to ride it all night long If you're going my way Well, I want to drive it all night long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Tyler
L'Enfer n'est rien face à la femme qu'on a trahi.
avatar
MESSAGES : 133
DATE D'INSCRIPTION : 19/09/2013
AGE : 27
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Mar 3 Oct 2017 - 21:33

...Il est sexy le parrain :O !!!
Bienvenue!

_________________
†Halloween n’a rien de drôle. Ce festival sarcastique reflète plutôt une soif de revanche des enfants sur le monde adulte. Jean Baudrillard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Invanova
avatar
MESSAGES : 1410
DATE D'INSCRIPTION : 10/03/2015
AGE : 35
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Mar 3 Oct 2017 - 21:57

PAs touche à mon mariiiiii !!!!!
*sort les griffes* :p

_________________

   
LOVE RULES ★ Tu m'a trouvé là où nul ne serait venu me chercher. Tu m'a apporté la lumière qui manquait à ma vie, m'offrant une seconde chance... Je ne te dirais jamais assez combien je t'aime, Nicolaï Invanov ♥️ (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Invanov
avatar
MESSAGES : 21
DATE D'INSCRIPTION : 01/10/2017
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Mer 4 Oct 2017 - 20:07

Merci à tous ! Vous êtes adorables et je suis certaine que votre réputation n'est pas en carton !

S'il y a des éléments dans l'histoire de Nicolaï que je dois savoir, je veux bien les connaître, cela m'aiderait à écrire cette partie XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Invanova
avatar
MESSAGES : 1410
DATE D'INSCRIPTION : 10/03/2015
AGE : 35
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Lun 9 Oct 2017 - 16:10

toi je t'aime !!!! *18*
ta fiche m'a fait sourire et rire aussi, surtout pour le coup d'aimer tes enfants comme on aime un chien ou un chat XDDDD (tu sais ce que je pense du mien en ce moment lol je la comparerais à Misha des fois xD)

hâte de jouer avec toi *-*

_________________

   
LOVE RULES ★ Tu m'a trouvé là où nul ne serait venu me chercher. Tu m'a apporté la lumière qui manquait à ma vie, m'offrant une seconde chance... Je ne te dirais jamais assez combien je t'aime, Nicolaï Invanov ♥️ (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13744
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Lun 9 Oct 2017 - 21:40

Je m'occupe de ta fiche dès demain si mon état me le permet.

Navré pour l'attente.

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Invanov
avatar
MESSAGES : 21
DATE D'INSCRIPTION : 01/10/2017
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Lun 9 Oct 2017 - 22:04

Pas de souci, je patiente I love you

Hâte de jouer avec ma tite femme d'amour aussi... hinhin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13744
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Mar 10 Oct 2017 - 21:21

Très bonne présentation, et très bien écrite. Je te signale seulement quelques détails que je souhaiterais voir apparaître dans cette dernière.

❧ MODÉRATION DE TA FICHE ❧




Modération

Bienvenue sur ROD.
Pour que tu sois validée, il va falloir revoir quelques détails de ta fiche :

~ L'âge de Nicolaï doit apparaître à un moment ou à un autre dans ta fiche.

~ Nicolaï est né en Russie mais à passer la plus grande partie de sa vie en Amérique (Seattle pourquoi pas Smile). Libre à toi d'exploiter les souvenirs qu'il peut en avoir notamment avec son frère.

~ J'aimerai aussi que tu creuses un peu plus la filiation qu'il a avec ses enfants, notamment la relation à son fils et la manière dont il apprend. Sa relation à Yulian également, puisqu'il est le fils d'un de ses ennemis avec qui il était associé (la fiche pv du perso peut t'aider à étoffer cette partie).

~ Sa nouvelle union avec Oksana est aussi très brève. Je me doute bien que tu vas l'exploiter plus en profondeur dans les rps mais leur rencontre marque tout de même un point important et permet d'en apprendre plus sur son caractère et sa manière d'être.

Merci de me faire savoir quand tu es ok.


Et encore navré d'avoir été plus long que prévu.

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Invanov
avatar
MESSAGES : 21
DATE D'INSCRIPTION : 01/10/2017
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Ven 13 Oct 2017 - 0:07

Bonsoir ! I love you

J'ai fini de revoir la fiche Very Happy . J'ai du coup entièrement réécrit l'histoire, j'espère n'avoir rien oublié et que cela suffira à voir comment je pense jouer le personnage XD

Encore merci beaucoup de prendre le temps de me lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Invanova
avatar
MESSAGES : 1410
DATE D'INSCRIPTION : 10/03/2015
AGE : 35
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Ven 13 Oct 2017 - 1:09

Pour moi jai jute genial x) j'adore te lire *_*

Faisons des bébééééésss!!!!!!!!!

_________________

   
LOVE RULES ★ Tu m'a trouvé là où nul ne serait venu me chercher. Tu m'a apporté la lumière qui manquait à ma vie, m'offrant une seconde chance... Je ne te dirais jamais assez combien je t'aime, Nicolaï Invanov ♥️ (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Invanov
avatar
MESSAGES : 21
DATE D'INSCRIPTION : 01/10/2017
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Ven 13 Oct 2017 - 1:58

Tous les bébés que tu veux mon trésor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13744
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Ven 13 Oct 2017 - 20:36

Merci !! Je m'occupe de ta relecture courant le we !!

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talia Barton
avatar
MESSAGES : 650
DATE D'INSCRIPTION : 30/09/2012
AGE : 24
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Ven 13 Oct 2017 - 23:06

Bienvenue sur le forum o/

_________________

La femme amoureuse n'a plus de passé.
© tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï Invanov
avatar
MESSAGES : 21
DATE D'INSCRIPTION : 01/10/2017
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Sam 14 Oct 2017 - 9:27

Terrence : Super merci beaucoup!

Talia : Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13744
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Sam 14 Oct 2017 - 23:28

J'aime vraiment beaucoup comment tu as réécris l'histoire !! Very Happy

❧ JE TE VALIDE !!!! ❧





Félicitations, tu es validée !


Tu peux dès à présent aller bloquer ton avatar dans le listing des avatars pris.
Pour faciliter ton intégration au forum, crée ta fiche Rp et ta fiche liens qui ne sont en rien facultatives. Tu peux aussi recenser ton métier dans le consensus administratif. Et compléter ton profil en fonction de ton personnage (toutes les cases sont importantes). Tu peux aussi faire tes demandes.
N’hésite pas à aller vers les autres joueurs et faire des demandes de liens et de rps.
Le flood n'attend plus que toi, tout autant que le Rp !!! Viens donc profiter de la chatbox !

Amuse-toi bien parmi nous, le staff se tient à ton entière disposition pour toute question ou difficulté !!!

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Invanova
avatar
MESSAGES : 1410
DATE D'INSCRIPTION : 10/03/2015
AGE : 35
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Dim 15 Oct 2017 - 1:25

Que tu es beau en violet!!!! *-*

Allons faire des bébés!!!
*l'entraine dans un coin sombre*

_________________

   
LOVE RULES ★ Tu m'a trouvé là où nul ne serait venu me chercher. Tu m'a apporté la lumière qui manquait à ma vie, m'offrant une seconde chance... Je ne te dirais jamais assez combien je t'aime, Nicolaï Invanov ♥️ (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha Invanov
Doesn't ask, take !
avatar
MESSAGES : 1458
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2013
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys Dim 15 Oct 2017 - 8:42

Ah non pitié, pas de bébé frère ou soeur qui soit à moitié Oksana Scared
Félicitation pour ta validation !

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys

Revenir en haut Aller en bas

Nicolaï Invanov - You're in trouble, guys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Hey guys, keep calm ! ☮
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ride Or Die : After that you run ...  :: AVANT TOUT :: Cartes d'identité :: Validées-
Sauter vers: