Partagez|

Audrey ou Blake - Dessine moi....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Audrey B. Tyler
avatar
MESSAGES : 14
DATE D'INSCRIPTION : 15/04/2016
MessageSujet: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Ven 15 Avr 2016 - 19:42



TYLER, Audrey B. Ft (Margot Robbie)


† IDENTITÉ


NOM : Tyler
PRÉNOM : Audrey Blake
DATE DE NAISSANCE : 17 juin 1988
NATIONALITÉ : Américaine
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Conservatrice
VOITURE : Elle ne conduit pas, elle préfère se faire conduire par un taxi
QUARTIER : Ouest ~ Wooded Area
GROUPE : Citizens
SOUS-GROUPE : Hors-la-loi

 
DESIGNED BY SWAN


† SON CARACTÈRE

Les gens ne me comprennent pas. Et j'ai honnêtement passé l'âge de m'en soucier. Si je devais me décrire, je dirais que je suis spontanée, pleine d'humour et d'esprit, souriante et amicale, mais pourtant on me trouve froide, hautaine, hors d'atteinte. Et c'est sûrement vrai, cette distance, je m'en sers sans cesse. Elle me rend importante aux yeux des gens et cela suffit à m'ouvrir des portes partout où je vais. En fait, les gens, je les manipule comme je veux. Je sais saisir la température dans une salle et m'y adapter pour être exactement ce qu'il faut pour gagner la confiance. Depuis que je vis à San Diego, c'est très difficile de me faire connaître des gens. Personne ne sait qui je suis réellement. J'ai une grande confiance en moi et en mes moyens, ce qui me pousse à être perfectionniste au point de l'épuisement... Ce n'est pas un mal dans mon métier me direz-vous... Mais malheureusement, cette exigence envers moi-même, je l'applique envers tout le monde. Absolument tout le monde. Je ne vais pas me faire des amies parmi les filles que je trouve médiocres, il me faut les meilleures. Je ne couche pas avec n'importe quel mec, il faut qu'il soit le plus beau de la soirée. Sans même parler de petits amis! Cette place est réservée à ce qui se fait de meilleur en matière de gente masculine. Bref, je suis exigeante. Mais j'en exige autant de moi-même que ce que j'exige d'autrui, alors je suppose que ça compense... Non? J'ai beau avoir un sens de l'humour plutôt développé, j'ai tendance à facilement prendre la mouche parce que... justement, j'ai tendance à prendre toutes ces petites remarques beaucoup trop au sérieux et vouloir modifier tout ce qu'il faudra pour me rendre parfaite.

Je suis aussi travailleuse. Non seulement je me donne à fond aux tâches qui m'ont été attribuées, mais en plus, je cherche les opportunités, j'aime me rendre indispensable partout où je vais. Avec les fruits de mon salaire, j'aime ne faire plaisir qu'à moi, ayant pris l'habitude des biens de luxe et détestant partager avec des gens qui ont moins travaillé que moi. Ne comptez pas sur moi pour payer la note au restaurant, le plus probable est que je trouve moyen d'aller me repoudrer le nez le temps qu'elle arrive.

Malgré tous ces défauts, je suis une personne incroyablement loyale. J'ai eu quelques désillusions par le passé, mais je suis restée fidèle aux mêmes amis que je fréquentais à l'adolescence et, si j'ai de la peine à m'ouvrir à de nouvelles personnes, une fois que je suis attachée, je suis aussi solide et collante qu'un chewing-gum coincé sous une chaussure... Quoi que pas aussi vulgaire ni aussi sale. Et je suis joyeuse, joueuse et facétieuse. J'adore jouer, sauf avec mon argent.


† SON PHYSIQUE

Ai-je réellement besoin de me décrire? Personne ne croirait que je suis objective, vu ma silhouette et pourtant... J'aimerais me décrire comme une femme dans la moyenne, mais je ne le suis pas. Ma taille est moyenne, certes, mes courbes et mon corps joliment dessiné le sont moins, de même que mes grands yeux bleus et mes longs cheveux blonds dont je prends un soin quasi religieux. J'ai de grandes lèvres pulpeuses et un nez plutôt fin et bien dessiné.

Ce qui doit faire la différence, ça doit surtout être ma manière de m'habiller. On m'a toujours dit que je devais m'habiller pour le job que je voulais et je n'ai jamais eu envie de faire un travail de pauvre, au contraire. Toujours élégante, toujours parfaitement bien maquillée, de manière à me mettre en avant sans en faire trop, car je ne veux surtout pas être vulgaire. Déjà que j'ai le corps de la bimbo, Dieu me préserve d'en avoir le look. Non, loin de moi cette idée. Mes cheveux sont toujours nettement coiffés, mes ongles impeccables bien que tachés de peinture et mes habits de grande marque et d'une classe indéniable. Je suis toujours perchée sur des talons et je parcours le monde avec assurance. Personne n'irait dire que j'ai une démarche trop lente ou trop traînante. Mon attitude démontre aussi d'une certaine assurance, comme lorsque j'offre des sourires aux gens qui me croisent. En bref, tout en moi me sert d'atout de charme.



† AUTRE CHOSE ?

Née à San Diego, toute sa vie elle a connu les rues de cette ville. Elle les a arpentées et les connaît par cœur, tant les quartiers pauvres que les quartiers riches. Ayant elle-même grandi à Lincoln Park, elle a côtoyé des criminels de bas étage pendant toute sa vie, mais les connaissait bien dans le fond, alors personne ne l'embêtait jamais. Ce n'était pas vraiment la mafia, juste des petites bandes organisées qui faisaient du crime leur quotidien et leur gagne pain. Sans doute vivaient-ils un peu mieux que ses parents à elle qui étaient pourtant honnêtes. Sans doute était-ce pour cette enfance qu'elle n'avait jamais eu de peine à accepter le monde de la mafia: elle comprenait quiconque voulait optimiser ses gains autant que possible. Sans doute était-ce aussi pour cela qu'elle se sentait en sécurité partout où elle allait, dans les rues de San Diego... Elle respirait cette ville depuis son enfance et avait appris à en discerner les moindres effluves. Elle distinguait le danger de la sécurité, la violence de la peur, et c'était tout ce qui était nécessaire pour survivre là.


† ET VOUS ?

PSEUDO : Malow333
AGE : 25 pour encore quelques jours
AVATAR : Margot Robbie
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Oh, bonne question
CODE RÈGLEMENT : Curtis/Darian/Lucas/Terry/Asher est le meilleur, le plus beau et le plus fort?  *27*  *27*
STATUT DU PERSONNAGE: Inventé
VOTRE AVIS SUR LE FORUM : Franchement...
AUTRE COMMENTAIRE ? Encore des questions, M'sieur le fonda sexy?

Code by swan



Dernière édition par Audrey B. Tyler le Dim 17 Avr 2016 - 14:18, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey B. Tyler
avatar
MESSAGES : 14
DATE D'INSCRIPTION : 15/04/2016
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Ven 15 Avr 2016 - 19:42


THE STORY OF MY LIFE  


Dans la cave d'une spacieuse villa de la Wooded Area, une femme s'étirait en lâchant un petit gémissement de douleur. Ses doigts étaient barbouillés de peinture et son dos lui faisait atrocement mal, après avoir passé une journée penchée sur cette table, retouchant les interminables détails qui rendraient cette œuvre identique à l'originale qui trônait face à elle. Reproduire ce genre d'œuvres était toujours plus facile lorsqu'il s'agissait d'art classique. Les couleurs avaient un sens, il y avait une certaine cohérence dans la pièce. L'art moderne était abstrait, rien ne faisait sens, à moins de comprendre exactement ce qui se trouvait dans la tête de l'artiste au moment où il l'avait peint. Mais la chose n'était pas aisée lorsqu'on était une personne normale qui ne prenait aucune drogue. Elle se leva de son tabouret et posa ses mains sur ses reins pour tirer son dos en arrière. Ce n'est que là qu'elle osa poser son œil sur son téléphone portable qui lui renvoya ses messages reçus et surtout l'heure. Elle grimaça et quitta la pièce par une ouverture créée artificiellement dans le mur. Elle remit le tableau qui la cachait et remonta à l'étage supérieur, où le réseau lui apprit cette fois qu'elle avait trois appels en absence. Elle soupira et composa le numéro fatidique.

"Hey Mom! Je suis vraiment désolée, je n'ai pas vu l'heure passer..." Elle attendit en silence, pendant que la personne à l'autre bout du fil semblait s'égosiller, pas contente du tout. "Oui, je sais, j'aurais dû être là il y a deux heures, mais tu sais comment je suis... Je peux peut-être arriver d'ici une heure avec le dessert, mais il faut que je raccroche maintenant." Sa mère sembla résister à l'autre bout du fil, mais finit par céder à l'idée de voir tout de même sa fille arriver. Celle-ci finit par raccrocher et partir se préparer, comme elle l'avait promis. Ce n'était jamais facile de se nettoyer correctement après une longue séance de peinture, comme ça, mais elle devait le faire. Après tout, c'était censé être l'anniversaire de son neveu et ils étaient censés fêter ça en famille. C'était la raison pour laquelle il avait été aussi facile de se plonger dans son travail. Une fois correctement lavée, elle laissa ses cheveux libres afin qu'ils séchassent naturellement, puis mit une jolie robe colorée, qui conviendrait parfaitement aux plans de l'après-midi. Elle appela un taxi, s'arrêta dans une bonne boulangerie et se dirigea vers là où elle devait arriver... Le quartier qu'elle avait appris à moins aimer. Lincoln Park... Le miteux appartement où elle avait grandi avec sa grande-sœur et que sa mère occupait avec son père.

Ce n'était pas qu'elle n'avait que de mauvais souvenirs de l'endroit en tant que tel, c'était ce qu'il lui inspirait. La pauvreté, la médiocrité, le danger... Le danger auquel elle s'adonnait et que les gens honnêtes traitaient de crime, pour vivre dans la misère alors que la vie pourrait être tellement meilleure. Elle avait grandi dans ces rues malfamées, elle saluait tous les jours le dealer au coin de chez elle en partant à l'école et elle recevait des bonbons de la part de la prostituée qui prenait possession de son trottoir une fois la nuit venue. Parfois, lorsque ses parents travaillaient et qu'elle avait fini ses devoirs, elle se posait sur les marches de l'entrée de l'immeuble et discutait avec les gens qui passaient. Ils s'arrêtaient tous pour parler avec elle. Elle semblait si déplacée dans ce décor lugubre, où les gens prenaient tous la teinte sombre de la pauvreté. Elle brillait comme un feu au milieu de ces gens, ses longs cheveux blonds soignés et ses yeux bleus qui semblaient pleins d'innocence. Mais innocente, elle ne l'avait jamais été. Elle avait grandi en voyant ses parents vivre dans la pauvreté, son père enchaînant deux jobs réguliers et éventuellement quelques missions extra et sa mère travaillant des heures improbables comme femme de chambre dans un hôtel. Elle avait à peine assez d'argent pour les bonbons et la blondinette se contentait de toujours porter les habits que sa grande sœur, de quatre ans son aînée, avait déjà usés. Tout était rapiécé chez elle, rien n'était jamais gaspillé. Ils avaient une petite télé, qui n'était là que parce que les parents ne savaient pas quoi faire d'autre que leurs filles pendant qu'ils étaient au travail. Cette petite télé donnait beaucoup d'idées à cette enfant.

Parce que le monde que la télé montrait n'avait rien à voir avec le spectacle qui prenait place dehors. Cela n'avait rien à voir avec les pistolets qui tonnaient parfois au milieu de la nuit pour la raison la plus stupide, ni avec les gloussements faux des femmes perchées sur leurs talons dans l'espoir de créer une clientèle régulière, ni même avec les parents qui travaillent comme des fous en laissant leurs enfants à eux-mêmes. Sa grande sœur s'appelait Tiffany. Comme dans Breakfast at Tiffany's. Sa mère avait beau dire que le luxe et l'argent importaient peu, que ce qui comptait, c'était l'amour, elle avait réussi à se trahir en nommant ses deux filles en rapport avec ce film. Ce film dans lequel on voit deux personnes rêver de s'offrir un objet quelconque de ce magasin mythique. Tiffany était une enfant plutôt désintéressée de tout. Elle était stricte sans réelle raison, lui interdisant parfois de sortir, lui disant de se coucher tôt même quand le bruit des sirènes ne leur laissait pas d'autre choix que de rester éveillée. Depuis toujours, Tiffany disait que lorsqu'elle serait grande, elle trouverait un mec, lui ferait un enfant et ne travaillerait plus jamais. Il était hors de question pour la jeune demoiselle de finir comme sa mère, usée jusqu'à la moelle et ridée à 30 ans. Mais ça, Audrey pensait que c'était parce qu'elle ne parlait pas aux prostituées qui parlaient sur les trottoirs. Certaines étaient rattachées à des hommes, et elle voyait leur tristesse. D'autres étaient indépendantes, fortes et avaient décidé d'être leurs propres cheffes. Bizarrement, ces femmes étaient un meilleur exemple pour elle que toute autre personne qu'elle avait croisée. Elle avait appris à écouter leurs conseils et le principal était: sois intelligente.

Alors elle l'avait été. À l'école, quotidiennement, elle faisait de son mieux, surpassait tout le monde, travaillait d'arrache-pied pour obtenir les meilleurs notes possibles. ça ne l'enchantait pas, mais tous les gens qui vivaient une vie différente, dans la télé, avaient fait des études, alors elle devait y arriver elle aussi. Elle méritait chacune des félicitations qu'elle recevait et à mesure qu'elle en recevait, elle en demandait davantage. L'enfant du quartier rentrait généralement fière d'elle et montrait ses bonnes notes à qui voulait les voir. Elle avait été orgueilleuse depuis sa petite enfance, mais d'une manière si candide que les gens ne pouvaient s'empêcher de fondre face à ces yeux bleus. Pendant son temps libre, la petite dessinait beaucoup. Elle ne s'estimait pas très créative, mais son talent consistait à répliquer la réalité. Comme pour chacun de ses progrès, celui-ci se vit l'objet d'une grande publicité et certaines personnes lui demandèrent de les dessiner. Cela devint un jeu parmi les enfants du quartier. Dessine ça, dessine ça, dessine ça, je parie que t'arrives pas à copier ça. Et finalement, elle le faisait toujours avec brio. Son enfance consistait à cela: apprendre des gens de la rue tout ce qu'ils pouvaient lui apprendre, absorber comme une éponge ce qu'on avait à lui offrir. Tout le long, elle n'avait qu'une certitude, c'était qu'elle voulait quitter ce quartier un jour pour ne plus y revenir. Malgré tout l'apprentissage découlant de ces gens, elle savait qu'elle n'y avait pas sa place et que le monde valait plus.

Elle en eut la confirmation lorsqu'elle eut 17 ans et qu'elle reçut une bourse pour étudier à UCSD. Elle savait déjà ce qu'elle ferait, car cela faisait quelques mois déjà qu'elle se servait de son talent pour gagner quelques sous. Ce n'était pas grand chose au début, comme tout. Il s'était agi de falsifier des résultats de test de drogue, pour les gens qui étaient en probation. Puis de créer des fausses cartes d'identité. Elle allait utiliser le matériel de l'imprimeur du coin. Elle se faisait payer quelques sous supplémentaires, qu'elle gardait précieusement cachés à la maison. La chose était plus facile depuis que sa sœur était partie, trois ans auparavant, attendant un enfant d'un de ses professeurs. Elle avait fait exactement ce qu'elle voulait: elle avait décidé qu'elle serait une femme au foyer toute sa vie. Son petit commerce de faussaire devenait connu et certains de ses amis lui demandaient si elle pourrait faire un faux billet. Elle se dit que pas encore, mais elle savait qu'elle y arriverait. Elle avait un talent et elle comptait l'exploiter.

Étudier l'art et l'histoire de l'art à San Diego furent l'aubaine qu'elle attendait pour poursuivre sa voie de criminelle, l'approfondir, devenir meilleure et ferrer de plus gros poissons. Toutes les techniques possibles passèrent entre ses doigts. Travailleuse comme elle était, elle se consacrait corps et âme à apprendre chaque nouvelle méthode et à l'appliquer à ses activités parallèles. Son nom, ou plutôt son nom d'auteur devint connu parmi les milieux du crime: Bohemia. Celle qui se faisait son argent de poche en falsifiant des test de drogues avait commencé à vivre de son activité illégale et falsifiait des œuvres toujours plus importantes, allant jusqu'à construire une fausse planche à billets et répliquer des œuvres d'artistes contemporains qui se montaient à des milliers de dollars. Bien sûr, cela ne pouvait se déclarer et elle était bien consciente, en terminant ses études, qu'elle devait trouver un moyen de justifier ses revenus. Ce qu'elle fit en devenant conservatrice pour le département d'art et d'histoire de la ville de San Diego. En tant que tel, son boulot était simple, s'occuper de l'héritage culturel de San Diego... de jour. La nuit et les week-end, elle soignait sa clientèle qui dépassait à présent les frontières de la Californie et lui passait des commandes de plus en plus chères. Son activité avait également un peu évolué, dans la mesure où certains de ses clients ne savaient comment dérober l'œuvre. En faisant appel à ses contacts de la rue, créant des partenariats le temps d'une soirée, elle avait appris à cambrioler et voler les œuvres d'art. Parfois seule, parfois accompagnée. Si au début, la peur l'avait tétanisée, les fois suivantes, l'adrénaline avait pris le dessus, lui offrant une sensation de plaisir qu'elle n'avait jamais éprouvée auparavant, la rendant presque aussi accro à ces vols qu'au luxe qu'ils lui procuraient.

Quitter Lincoln Park avait été un combat difficile, mais quelque part, elle savait que Lincoln Park ne la quitterait jamais... Peut-être était-ce qui était effrayant en descendant du taxi. Regarder autour d'elle et reconnaître des visages connus, des gens avec qui elle travaillait occasionnellement, des gens qu'elle ne revoyait plus depuis des siècles, des souvenirs qui remontaient et lui rappelaient d'où elle venait et où elle pourrait retourner si un jour tout finissait par s'écrouler. Elle se demanda l'espace d'un instant si elle avait correctement mis le tableau devant le trou et hocha la tête, se souvenant l'avoir fait. Un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres en sachant que non, elle ne pourrait pas se faire avoir. Elle était maîtresse de son destin et qui mieux qu'elle pour se protéger. Maintenant, il ne lui restait qu'à sourire et prétendre mener une vie monotone et inintéressante, pour le bien de sa propre vie confortable qui n'avait besoin de personne.


Code by swan



Dernière édition par Audrey B. Tyler le Dim 17 Avr 2016 - 15:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafaela Alvarez
Mrs. Alpha ▶
avatar
MESSAGES : 704
DATE D'INSCRIPTION : 05/04/2015
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Ven 15 Avr 2016 - 20:16

Re-bienvenue belle gosse Bribri

_________________
Born to Run
Take me down to the river bend, take me down to the fighting end, wash the poison from off my skin, show me how to be whole again. SIGN @ ALASKA.

Our hearts are like firestones :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey B. Tyler
avatar
MESSAGES : 14
DATE D'INSCRIPTION : 15/04/2016
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Ven 15 Avr 2016 - 20:46

Merci toi *27*

_________________
At the end of the day you're another day older

« At the end of the day you get nothing for nothing
Sitting flat on your bum doesn't buy any bread »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha Invanov
Doesn't ask, take !
avatar
MESSAGES : 1452
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2013
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Ven 15 Avr 2016 - 22:41

Un verre de vin dans la photo de présentation, un café (ou irish cofee, pour ce qu'on en sait!) sur l'avatar... Au plaisir de trinquer avec ta demoiselle drunken

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13560
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Ven 15 Avr 2016 - 23:41

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

Hâte de te voir la jouer !! Bribri

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey B. Tyler
avatar
MESSAGES : 14
DATE D'INSCRIPTION : 15/04/2016
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Sam 16 Avr 2016 - 10:14

J'ai hâte de la jouer avec vous aussi!! *18* *18*

_________________
At the end of the day you're another day older

« At the end of the day you get nothing for nothing
Sitting flat on your bum doesn't buy any bread »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey B. Tyler
avatar
MESSAGES : 14
DATE D'INSCRIPTION : 15/04/2016
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Dim 17 Avr 2016 - 15:15

Désolée du double post mais:

J'ai terminé ma fiche, ô grand manitou. elle n'est pas terrible, mais promis, je me rattraperai en jouant! *19*

_________________
At the end of the day you're another day older

« At the end of the day you get nothing for nothing
Sitting flat on your bum doesn't buy any bread »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Richards
avatar
MESSAGES : 5252
DATE D'INSCRIPTION : 24/02/2013
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Lun 18 Avr 2016 - 10:31

REbienvenue !

_________________

Life Is A highway
Come ride with me to the distant shore We won't hesitate to break down the garden gate There's not much time left today Life is a highway I want to ride it all night long If you're going my way Well, I want to drive it all night long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13560
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Lun 18 Avr 2016 - 21:33

cheers

Splendide ! Je te la lis ce soir ou demain !! *18* *07* *24*

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Invanova
avatar
MESSAGES : 1294
DATE D'INSCRIPTION : 10/03/2015
AGE : 34
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Mar 19 Avr 2016 - 9:49

Oh elle est jolie!!!! Bienvenue!!!
Ou omitot rebienvenue si je comprend bien! DC de qui????? *_*

_________________

   
LOVE RULES ★ Tu m'a trouvé là où nul ne serait venu me chercher. Tu m'a apporté la lumière qui manquait à ma vie, m'offrant une seconde chance... Je ne te dirais jamais assez combien je t'aime, Nicolaï Invanov ♥ (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13560
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi.... Mar 19 Avr 2016 - 22:30

Elle est très bien ta présentation !! I love you Hâte de découvrir ce nouveau perso avec beaucoup d'engouement ! Very Happy

Et ... C'est quoi ce code règlement ? xpldr

❧ JE TE VALIDE !!!! ❧





Félicitations, tu es validée !


Tu peux dès à présent aller bloquer ton avatar dans le listing des avatars pris.
Pour faciliter ton intégration au forum, crée ta fiche Rp et ta fiche liens qui ne sont en rien facultatives. Tu peux aussi recenser ton métier dans le consensus administratif. Et compléter ton profil en fonction de ton personnage (toutes les cases sont importantes). Tu peux aussi faire tes demandes.
N’hésite pas à aller vers les autres joueurs et faire des demandes de liens et de rps.
Le flood n'attend plus que toi, tout autant que le Rp !!! Viens donc profiter de la chatbox !

Amuse-toi bien parmi nous, le staff se tient à ton entière disposition pour toute question ou difficulté !!!

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Audrey ou Blake - Dessine moi....

Revenir en haut Aller en bas

Audrey ou Blake - Dessine moi....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Présentation Mike Blake
» Dessine moi un arc-en-ciel... [LIBRE]
» Demeure d'Anita Blake
» Deux Blondes dans une laverie. [ft. Audrey M. McCarter]
» F.T. d'Alexander Blake
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ride Or Die : After that you run ...  :: AVANT TOUT :: Cartes d'identité :: Validées-
Sauter vers: