Partagez|

Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Asher Hayes
avatar
MESSAGES : 34
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2016
MessageSujet: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Mer 6 Avr 2016 - 23:14



Hayes Asher & Ft (Brett Dalton)


† IDENTITÉ


NOM : Hayes
PRÉNOM : Asher
DATE DE NAISSANCE : Le 25 avril (33 ans)
NATIONALITÉ : Américaine
STATUT : Sans attache
MÉTIER : Avocat de la défense
VOITURE : Porsche Panamera 4
QUARTIER : Bankers Hill, Downtown
GROUPE : Politiques
SOUS-GROUPE : Puisque du bon côté de la loi …

 
DESIGNED BY SWAN


† SON CARACTÈRE

Commençons par le plus marquant. La vie que j’ai mené pour m’en tenir où je me tiens en cet instant, a fait de moi un homme exigeant, impartial et … il faut bien l’avouer, bourré de qualités ! Bien qu’insupportable et indomptable, je n’en suis pas moins un homme des plus fiables, qui aime aller droit au but. Mon principal moteur n’est autre que le pognon, et ne m’en cache pas, quand bien même je ne rechigne jamais à défendre un client pour pas un rond.
Je ne fais pas de sentiments, pas plus que je n’aime qu’on me prenne pour un simple consultant de qui l’on peut disposer. Certes, mes relations sociales sont aussi fébriles que les sentiments qui les conduisent, mais cela ne fait pas de moi un mauvais numéro pour autant. Dans mon job, j’excelle. A l’image de mon père sans le moindre doute, bien que ne faisant que marcher dans ses pas, dans l’espoir, ultime, de parvenir à l’égaler un jour.  Mais le plus important n’est pas celui que je suis, mais ce que je fais. S’embrasse si fiévreusement ma profession qu’elle semble m’en définir totalement. Qu’il n’existe pas réellement d’Asher Hayes en dehors de mon cabinet ou à la barre d’un tribunal. Et il m’arrive aussi de le croire par moment. Mon nombre d’amis comme d’associés reste incalculable et pourtant, infimes sont ceux pour qui j’accorde toute ma confiance. Parce que ce monde-là m’a appris qu’on n’est rien de plus qu’un rouage dans l’immense machine qu’est le système judiciaire des États-Unis. Avocats, procureurs, juges, jurés, victimes, présumés coupables, elle broie tout au nom d’une seule chose la loi. Et je suis pour elle, son amant délaissé. Compulsif, obsessionnel, revanchard et pervers.

Le moins évident et qui ne se reflète que rarement, renferme une énigme qui me torture chaque jour de n’en avoir la clé. Si ma profession m’amène à faire des choix dirigés par Mr Billetvert, j’ai parfaitement conscience de ce que peuvent engendrer mes actes, et de la sentence qu’ils peuvent adjuger sans en tenir le marteau. Parce qu’il n’est jamais question de défendre l’innocence, elle me terrifie par-dessus tout. Elle est ma hantise tout en motivant chacun de mes actes. Divine quête éternelle. Il ne peut exister de pire ennemi que moi-même quand je me prends à jouer l’avocat du diable à mon encontre. Heureusement, seulement lorsque c’est nécessaire pour me donner le recul suffisant. Et certainement, est-ce pour cette raison qu’il m’arrive de défendre des clients qui n’aurait pas un sous en poche. Pour modérer mes ardeurs, et mes envies de grandeur dans le but de garder la tête froide. Autant que possible.
Définitivement, je ne suis doué que pour ça. Je n’entretiens de profondes amitiés avec personne. Mon personnel ne connait de moi que ce que j’affiche et ce ne sont pas mes deux mariages ratés qui viendront démontrer le contraire.
D’une instabilité croissante et d’une profondeur troublante, ne suis-je, certainement, qu’un inadapté social souffrant terriblement d’un manque de codes et de manières, à moins que ce ne soit une absence totale de « besoin ».


† SON PHYSIQUE

Toujours impeccable, embelli des plus beaux costumes des meilleures marques, très souvent hors de prix, au-dessus des moyens que je peux parfois même me permettre. Il va s’en dire que je fais attention à l’image que je renvoie au dehors et cela même lorsque je me trouve hors des tribunaux. Je suis une face publique, je ne peux donc pas me permettre d’être vu n’importe où, n’importe comment cela va de soi ! Avoir du style c’est important ! Et avec les années, j’en ai fait une façon de vivre. Cela ne veut pas pour autant dire que je rechigne à porter un ensemble de survêtement ou un simple jean et t-shirt. J’apprécie autant les journées off où je n’ai à me soucier de rien d’autre qu’à perdre mon temps.
Soucieux du regard des femmes sur ma personne, je fais toujours en sorte d’être impeccable, néanmoins, cela ne veut pas dire que l’on m’attire facilement. D’un naturel exigeant, je ne suis pas facile à impressionner et m’assure toujours de la qualité plutôt que de la quantité en matière de relations personnelles qu’elles soient amicales ou amoureuses.
J’ai hérité des yeux et des cheveux très sombres de mon paternel à qui je ne dois pas qu’une apparence agréable. J’aime m’adonner au sport qui me permet de relâcher la pression et de me donner au fond mais aussi et surtout parce qu’il est important de laisser une bonne impression dans la tête des jurés. Un avocat qui affirme l’impression d’un corps sain dans un esprit sain aura plus de chance de séduire son public et donc de faire valoir son client.
Je ne possède comme signe distinctif qu’une cicatrice longue de quelques centimètres sur le flanc droit souvenir d’un procès qui n’a pas plu à l’accusé.



† AUTRE CHOSE ?

- Ma ville, j’y suis né, j’y ai grandi et doit bien reconnaître que je ne ferais pas aussi bien mon boulot ailleurs qu’à San Diego. Parce qu’elle est ma garantie confiance et qu’il n’y a pas un recoin que je ne connais.

- Ce que je pense de la criminalité de ma ville ? Elle est mon gagne-pain. Il faut regarder les choses en face, comment subsisteraient les tribunaux s’il n’y avait plus personne à défendre, et plus personne pour commettre des méfaits ? On en viendrait à enfermer des innocents en prison pour l’avoir été un peu moins ? Toutefois, je ne peux pas dire que je cautionne tous les crimes qui s’y produisent et soutiennent les mafias locales, loin de là.

- Avocat de métier mais aussi de personnalité, très peu de mots me définissent aussi bien que ceux qui qualifient les lois en vigueur dans ce pays et ces États. Et comme les chiens ne font pas des chats …

- Depuis mon agression dans une ruelle au sortir d’un procès, je garde le souvenir physique d’un coup de couteau qui m’a été asséné sur le flanc droit et rossé à mort, pour résultat non conforme au procédé par un de mes clients. Tel sont les risques du métier … Depuis ce jour, je prends des cours de self-défense et autres arts martiaux, pour garantir ma sécurité sachant pertinemment que je n’ai pas la police de mon côté.

- Je possède une Porsche Panamera 4 d’un magnifique acajou, achetée lors de mon premier procès pactole, le genre d’affaire dont le client est plein aux as et n’a aucune difficulté à sortir le fric pour être défendu en toute présomption d’innocence et cela même s’il n’a pas toujours les mains propres. On n’a rien sans rien.  


† ET VOUS ?

PSEUDO : C'est encore moi !!
AGE : Un peu plus âgé qu'avant.
AVATAR : Brett Dalton
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Tout porte à croire que je l'ai fondé.
CODE RÈGLEMENT : :laugh:
STATUT DU PERSONNAGE: Inventé
VOTRE AVIS SUR LE FORUM : Splendide !!! Et ses membres, ah ses membres ! ♥
AUTRE COMMENTAIRE ? C'est de SA faute ! Razz

Code by swan



Dernière édition par Asher Hayes le Mar 24 Mai 2016 - 21:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asher Hayes
avatar
MESSAGES : 34
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2016
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Mer 6 Avr 2016 - 23:14


THE STORY OF MY LIFE  


Né en cette ville, d’aussi loin que remontent mes souvenirs, je n’ai jamais manqué de rien. Fils unique d’un père avocat et d’une mère PDG d’une holding financière, j’ai rencontré bien plus de destins brisés que je ne saurais évoquer d’évènements douloureux dans ce que fut ma jeunesse. Le plus difficile, et qui le reste encore aujourd’hui, et de porter le nom de « Hayes ». Pas une fois n’a changé le discours, et cela même après la mort de mon paternel, qui inexorablement, dans sa fin, l’a renforcé en un dernier souffle.
Si je n’ai jamais eu de frères ou de sœurs, je le dois à un manque de temps ou alors à l’âge avancé qu’avaient mes parents quand je suis né. Un seul enfant occupe déjà bien trop de place dans un emploi du temps pour des personnalités aussi actives et demandées ont-ils été. J’ai côtoyé la solitude très tôt mais n’en étais pas diminué ni malheureux pour autant. Enfant sage et qui sait rester à sa place, la discipline et l’éducation que j’ai reçues ont toujours fait de moi un exemple de droiture et de maintien. Même enfant, il n’était question de parlementer sur mon avenir puisqu’il était déjà tout tracé et il n’est important de débattre que sur des choses dont on ne connait encore la direction à suivre. Je ne peux pourtant pas dire que mon père fut été le genre de père attentionné, qui aurait amené son fils à des matchs de base-ball ou de football. S’il l’a bien fait une fois, il est le seul souvenir qu’il m’a laissé, m’apparaissant quotidiennement comme un homme dur et froid, acharné de travail, et se préférant dans un tribunal qu’en week-end au foyer familial les jours où je le voyais. Mais ce n’était pas quelqu’un de mauvais, non, je ne le pense pas, bien qu’il ne soit pas sans défaut.

A la mort de mon père huit ans plus tard, atteint d’un cancer dont on ne parlait pas, pensant que tout l’argent du monde saurait en mesure de nous faire vivre éternellement, c’est dans les livres et autres ouvrages qu’il conservait précieusement que j’ai appris à connaitre mon père. Cet homme instruit et particulièrement vif d’esprit dont les opinions le maintenaient toujours droit dans ses mocassins, et dont les défaillances parvenaient à le rendre intéressant et populaire, m’apparaissait sous un nouvel angle. Un angle qui n’a fait que renforcer l’adoration que je lui portais déjà et qui a, indirectement, façonné mon avenir. Et lorsqu’un grand s’effondre c’est sur sa progéniture que renaissent les espoirs bien qu’étant trop jeune pour défendre et avancer une quelconque position de choix et de déterminisme.  

Le temps a commis ses ravages, cessant de faire couler l’encre et assurément bon nombre d’intéressés en ont tiré avantage. J’ai appris dans les meilleures institutions, dans les meilleures écoles bien que ne pouvant me congratuler de divines passions. J’étais en classe le garçon toujours trop sage, un tantinet intime et renfermé, et au final, indifférent. En grandissant, je ne faisais pas plus l’unanimité auprès de ces jeunes demoiselles qui se détournaient pour des garçons plus mauvais au style franchement méprisable et peu soigné mais qui vivaient avec une facilité et une simplicité que je ne connaissais pas et quelque part, enviais. Ma mère s’étant octroyée de gérer ma vie, elle se déroulait sans anicroche. Le chemin de la réussite qu’elle disait. Si jeune, et déjà un paquet d’ennemis. Mais pas les miens. Ceux de mon père. Passent les années …

Terminée la High School, direction la « vraie » vie, mais aussi et surtout, la rupture d’avec le carcan familial. Vive les chambres étudiantes, la multitude de soirées, et tout ça, sans rompre avec l’objectif qui dirige ma vie qu’est de devenir un brillant avocat. Pour le puceau que j’étais, le tournant fut radical, toutefois, si mes rapports avec ma mère se sont compliqués, reste pour moi la meilleure période et le sentiment d’enfin mener ma propre vie. Huit ans plus tard, à 26 ans, j’obtiens mon diplôme et passe les examens du barreau que je réussis avec brio.
Néanmoins, bien qu’un cabinet d’avocats m’attende déjà à la sortie de l’obtention de mon Juris Doctor, je choisis d’exercer dans une agence d’assistance juridique. Choix que ma mère désapprouve irrévocablement et signe la fin de nos rapports de sang.  
Mes premières années furent rudes dans le métier d’autant plus que je ne cessais d’entendre que je salissais le nom que je portais et que j’étais loin, très loin, d’en être digne. Pour autant, je me savais fort de mes choix et avais confiance en mes décisions. Acquérant l’expérience suffisante et quelques moyens bien que maigres en comparaison de la fortune que j’aurais pu hériter, je me fis timidement une place dans le milieu, défendant essentiellement des personnes n’ayant de quoi payer un avocat pour les défendre. L’agence le faisait donc pour eux.

En ces années, j’ai rencontré Marlen Campbell, avocate de l’accusation en proie de devenir procureur. Une femme ambitieuse et bourrée de charme, dont les qualités lui avaient valu sans mal la place qu’elle estimait. Et si j’emploie le passé c’est parce qu’elle est désormais procureur. Néanmoins, à l’époque où nous nous sommes connu, nous étions tous deux avocats bien qu’elle possède plus d’expérience que moi dans le domaine et qu’elle n’ait jamais totalement accepté que je puisse être le fils de Hayes Senior. Deux ans de vie conjugale nous conduisirent à nous marier pour le meilleur et pour le pire. Pire qui survint un an plus tard et signa notre divorce d’un commun accord.  Selon elle, les conflits qui opposaient nos opinions respectives étaient trop difficiles à concilier, et qu’elle rêvait de tout sauf d’un homme qui ne vivrait que pour son travail et pour qui devrait se méfier constamment. Selon moi, son tempérament se prévalait à la scène mais pas en coulisses. Les crocs, elle les avait au tribunal, une vrai guerrière, mais derrière, se masquait une personnalité en manque de confiance tel qu’elle se trouvait en demande constante de reconnaissance. Mais peut-être avait-elle raison, j’avais … changé.

Ma seconde union fut moins solennelle, et se déroula à Las Vegas. Je m’unis une nouvelle fois avec une collègue de cabinet, Lauryn Rowe, pour qui nos rapports professionnels ne furent que de courte durée. Consultante juridique, je l’ai recruté pour mon cabinet en lui faisant bien comprendre qu’au vu de ses compétences, je n’avais à lui proposer qu’un job en deçà de ses capacités, et bien moins payé qu’elle ne pourrait l’être auprès de tout autre avocat que se la joue en free-lance, mais elle ne changea pas d’avis. Surement, avons-nous été pris par un élan de vie comme l’on en vit peu, qui nous fait nous éprendre aussi vite que s’abat la foudre et sème ses ravages. Considérant être allé trop vite, nous mîmes fin à notre relation annulant notre pseudo-mariage, pour mener nos vies chacun de notre côté. Si mon instabilité croissante et mon manque évident d’implication ne furent reprochés, elle ne lâcha pas le cabinet pour autant. Ce qui me surprit. Nous travaillons toujours ensemble à présent, bien que nos rapports soient redevenus des plus professionnels. Néanmoins, il est évident que nos regards sont toujours aussi animés d’intention l’un à l’égard de l’autre.

Sept ans plus tard l’obtention de mon diplôme et deux mariages ratés, je suis toujours à la tête de mon petit cabinet en périphérie du centre-ville de San Diego depuis maintenant trois ans, très loin des autres, mais avec un slogan comme le nôtre : « Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable », nous attirons les curieux. J’ai ma clientèle personnelle, une secrétaire, consultante juridique et ex-femme hors pair et un avocat associé sous ma coupe. Mes meilleurs amis et surtout des personnes de confiance. On ne peut pas dire que ça court les rues de nos jours.
J’ai plutôt bien mené ma barque. D’autant plus qu’à présent, ma réputation parle d’elle-même et aussi fou cela puisse être, les bruits de couloir me ramènent à la hauteur qui était la sienne par le passé. Adversaire redoutable pour l’accusation, rival incontesté pour la défense, je m’éclate dans mon boulot et fais en sorte que cela impacte, autant que faire se peut, sur ma vie personnelle, qui, il faut bien l’avouer, est un chantier en lise de devenir permanent.


Code by swan



Dernière édition par Asher Hayes le Lun 23 Mai 2016 - 22:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minyeong Kang
avatar
MESSAGES : 257
DATE D'INSCRIPTION : 24/02/2015
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Jeu 7 Avr 2016 - 4:03

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUE Bonnie

Edit. J'ai vraiment cru que c'était un nouveau --" BOULET.

_________________

Kang Minyeong
Let's fuck it up boys, make some noise. 。 * Road to joy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asher Hayes
avatar
MESSAGES : 34
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2016
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Jeu 7 Avr 2016 - 9:03

xpldr C'est pas grave Bonnie on t'aime pour ça aussi ! calin calin

_________________


« So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minyeong Kang
avatar
MESSAGES : 257
DATE D'INSCRIPTION : 24/02/2015
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Jeu 7 Avr 2016 - 9:25

J'te zut. pig

_________________

Kang Minyeong
Let's fuck it up boys, make some noise. 。 * Road to joy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Richards
avatar
MESSAGES : 5251
DATE D'INSCRIPTION : 24/02/2013
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Jeu 7 Avr 2016 - 11:11

haaaaaaaaaaaaaaaa super choix de vava !!!

_________________

Life Is A highway
Come ride with me to the distant shore We won't hesitate to break down the garden gate There's not much time left today Life is a highway I want to ride it all night long If you're going my way Well, I want to drive it all night long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asher Hayes
avatar
MESSAGES : 34
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2016
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Jeu 7 Avr 2016 - 14:39

Merci Saku !! Bribri

_________________


« So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafaela Alvarez
Mrs. Alpha ▶
avatar
MESSAGES : 704
DATE D'INSCRIPTION : 05/04/2015
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Jeu 7 Avr 2016 - 17:38

Mdr moi aussi j'ai cru que c'était un nouveau avant d'arriver en bas de la fiche, mais quand t'arrêteras-tu :laugh:
hâte de voir ce que va donner c'beau gosse *84*

_________________
Born to Run
Take me down to the river bend, take me down to the fighting end, wash the poison from off my skin, show me how to be whole again. SIGN @ ALASKA.

Our hearts are like firestones :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asher Hayes
avatar
MESSAGES : 34
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2016
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Jeu 7 Avr 2016 - 21:14

:laugh: Bah c'était pas prévu mais j'ai pas su résister ^^

ça roule ! *84*

_________________


« So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matheo Andreotti
avatar
MESSAGES : 68
DATE D'INSCRIPTION : 18/04/2015
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Sam 9 Avr 2016 - 0:31

Oooooooooh Terry reprend du service! yeaaaaaaah! Hâte de voir! Et super bon choix de vava *27* *27*

Mais j'apprécie surtout le joueur derrière *75* *84*

_________________
texte à venir texte à venir
❝texte à venir❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13549
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Sam 9 Avr 2016 - 14:26

Merci !!! Tentatrice ! calin Bribri

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matheo Andreotti
avatar
MESSAGES : 68
DATE D'INSCRIPTION : 18/04/2015
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Sam 9 Avr 2016 - 15:34

Moi? J'ai rien fait!!

_________________
texte à venir texte à venir
❝texte à venir❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Invanova
avatar
MESSAGES : 1282
DATE D'INSCRIPTION : 10/03/2015
AGE : 34
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Mer 13 Avr 2016 - 22:13

oh mais non tu l'a trouvé où ce mec :O il est beau gosse !!

et bah bienvenue chez toi comme on dit lol =) hâte de lire ta fiche *-*
DES LIIEENNNNNNNNNNNNNSSSSSSSSSSSS !!!!!!!!! ♥♥♥

_________________

   
LOVE RULES ★ Tu m'a trouvé là où nul ne serait venu me chercher. Tu m'a apporté la lumière qui manquait à ma vie, m'offrant une seconde chance... Je ne te dirais jamais assez combien je t'aime, Nicolaï Invanov ♥ (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13549
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Mer 13 Avr 2016 - 22:16

Merci !!!!! Je suis accro à Marvel's Agents Of Shield et quand je l'ai vu, j'ai direct pensé qu'il allait coller au perso Very Happy

Ouiiiiiii on se trouvera un super lien *07*

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Invanova
avatar
MESSAGES : 1282
DATE D'INSCRIPTION : 10/03/2015
AGE : 34
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Ven 22 Avr 2016 - 10:23

vouiii !! mais faut que tu finisse ta fichounette chéri *-* je veux en savoir plus sur ce très joli monsieur Wink

_________________

   
LOVE RULES ★ Tu m'a trouvé là où nul ne serait venu me chercher. Tu m'a apporté la lumière qui manquait à ma vie, m'offrant une seconde chance... Je ne te dirais jamais assez combien je t'aime, Nicolaï Invanov ♥ (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13549
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Ven 22 Avr 2016 - 16:14

Oui c'est en projet ^^ mais comme tout est en projet ! Razz

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Invanova
avatar
MESSAGES : 1282
DATE D'INSCRIPTION : 10/03/2015
AGE : 34
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Ven 22 Avr 2016 - 16:40

si t'as besoin d’aide ou de lien je serais ravie de t'aider avec mes deux bombes ^^

_________________

   
LOVE RULES ★ Tu m'a trouvé là où nul ne serait venu me chercher. Tu m'a apporté la lumière qui manquait à ma vie, m'offrant une seconde chance... Je ne te dirais jamais assez combien je t'aime, Nicolaï Invanov ♥ (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrence Lewis
Fondateur Sexy
avatar
MESSAGES : 13549
DATE D'INSCRIPTION : 07/09/2011
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable Lun 23 Mai 2016 - 22:59

Enfin terminé !! cheers cheers fun :turn:

_________________


Speed & Determination ...

  Loves ... My essential ...


... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable

Revenir en haut Aller en bas

Asher Hayes ~ Un doute raisonnable pour un tarif raisonnable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Guerre/mouvement] Une croisière pour Teirm, tarif unique
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ride Or Die : After that you run ...  :: AVANT TOUT :: Cartes d'identité :: Validées-
Sauter vers: