Partagez|

On a rendez-vous je crois [Alexandra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Misha Invanov
Doesn't ask, take !
avatar
MESSAGES : 1458
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2013
MessageSujet: On a rendez-vous je crois [Alexandra] Lun 2 Nov 2015 - 18:08

Misha avait toujours eu un certain succès avec la gent féminine : que ce soit à cause de son charisme, de son argent ou de son look, voire un mélange des trois, il n’avait jamais eu à se creuser la tête pour trouver une fille. Evidemment, malgré son palmarès, il avait eu à essuyer quelques échecs : il n’en était pas fier mais parfois, il lui arrivait de se planter, comme tout le monde. Et, il fallait le dire, son côté arrogant ne plaisait pas forcément à tout le monde. Alexandra Weaver était de celles qu’il n’avait pas ajoutées à son tableau de chasse. Ils s’étaient connus quand elle était encore avocate, et autant le dire, ce qui lui avait le plus plu chez la jeune femme, c’était son nom de faille. La fille d’un des flics les plus en vue de la ville, rien que ça ! Il l’avait dragué, persuadé qu’il pourrait la manipuler à sa guise, et elle lui avait fait comprendre qu’elle n’était pas intéressée. Gentiment d’abord, puis de façon plus appuyée quand il s’était montré insistant.
Misha n’aimait pas l’échec, et il l’avait eu mauvaise. Ils ne s’étaient pas quittés en très bons termes, mais il avait suivi sa carrière d’un œil : après tout, de par son job, son nom revenait souvent sur le devant de la scène. Il ne l’avait pas recontacté, et elle semblait bien avoir oublié jusqu’à son existence. Mais aujourd’hui, il espérait bien qu’elle se souviendrait de lui : il voulait solliciter ses services, en mémoire du bon vieux temps.

En fait le souci, c’était Nina. Sa petite sœur se conduisait comme une enfant pourrie-gâtée, et si Misha n’était pas assez aveugle sur son propre comportement pour ne pas trouver de ressemblances, il se montrait plus prudent que sa cadette. Elle avait été arreté ivre au volant de sa voiture, et vu que ce n’était pas la première fois, le flic en charge de son arrestation avait décidé de remonter plus haut. Le dossier se trouvait donc entre les mains de l’assistante du procureur, à savoir si elle décidait de poursuivre la jeune fille pour récidive où à laisser tomber l’affaire.
Misha n’en avait pas glissé un seul mot à son père. C’était lui que nina avait appelé au milieu de la nuit, il se chargerait donc de laisser couler l’affaire. Bien évidemment, il aurait pu lui payer le meilleur avocat du pays et soudoyé le juge, mais dans cette stratégie demeurait une part de risque. Un juge pouvait se montrer incorruptible, un avocat pouvait toujours perdre. Et puisque Misha connaissait l’assistante du procureur, il fallait mieux la convaincre de classer l’affaire sans suite.
Nina ne risquait pas grand-chose : des travaux d’intérêts généraux, une forte amende, et sans doute une inscription sur son casier, ce qui était le plus problématique. Mais pour autant, le jeune russe n’était pas décidé à laisser sa petite sœur affronter les conséquences de ses actes s’il pouvait s’en mêler. Il avait donc pris rendez vous auprès d’Alexandra Weaver, assistante du procureur, aussi pompeux que soit son titre, histoire d’en discuter. Le moment n’était pas le mieux choisi, si peu de temps après l’assassinat du procureur Talbot, mais il n’y pouvait pas grand-chose.

C’est donc pourquoi il se retrouvait dans cette salle d’attente, au bon vouloir d’Alexandra. Misha détestait se retrouver en position de demandeur mais pour sa petite sœur, il pouvait bien faire l’effort. Et puis, il était curieux de discuter avec l’ex avocate, après tout ce temps. Elle était une femme intelligente, mais bien trop porté sur son boulot et son idée du bien et du mal : le russe savait déjà par avance qu’il aurait du mal à la convaincre. La discussion promettait d’être intéressante, du coup : parler, il savait faire aussi.
La secrétaire lui jetait de fréquent coups d’œil, mais Misha avait sorti son portable et faisait mine de rien remarquer. Tout en regardant l’heure défiler, il se demandait comment avait réagi l’assistante du procureur en voyant son nom sur son agenda : Invanov était un nom connu à San Diego, mais il se demandait si elle se rappelait de lui. Lui se souvenait d’elle, en tout cas. Il avait eu du mal à accepter qu’elle ne soit pas intéressée par sortir avec lui, et même après tout ce temps, il ne comprenait toujours pas, en vérité.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

On a rendez-vous je crois [Alexandra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ride Or Die : After that you run ...  :: SAN DIEGO :: Centre-ville :: Bankers Hill :: Hall of Justice-
Sauter vers: