Partagez|

Ты нужна мне, Mama - J'ai besoin de toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Misha Invanov
Doesn't ask, take !
avatar
MESSAGES : 1458
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2013
MessageSujet: Ты нужна мне, Mama - J'ai besoin de toi Jeu 8 Oct 2015 - 21:36

Je n’ai jamais cru au coup de foudre, jamais. Quand Papa me racontait votre première rencontre, quand j’étais petit, j’en venais presque à imaginer les feux d’artifices et les pluies de paillettes. Plus grand, cela me faisait juste rire : non, décidément, ce n’était pas pour moi. J’aimais bien trop les filles pour ne m’attacher qu’à une seule.
Jusqu’à elle. Dans les romans, dans les films, on dit toujours que l’héroïne n’avait rien d’exceptionnel, et que l’amour lui tombait simplement dessus. Mais pas Kathleen. Kath, elle était loin d’être insignifiante : classe, intrigante, mystérieuse. Belle. Si belle qu’ils étaient nombreux à se retourner sur son passage ce soir-là.

Je me souviens encore de la robe qu’elle portait ce soir-là, de sa coiffure d’où s’échappaient quelques mèches rebelles, de la façon dont elle avait posé ses jolies fesses sur le tabouret du bar. Hypnotique, envoutante, désirable. Je n’ai jamais eu pour habitude de draguer les clientes du Volia, mais pour elle, j’ai choisi de faire une exception. Je lui ai servi son verre, mais mon anonymat n’est pas resté très longtemps. Elle savait que je n’étais pas barman, et je dois l’avouer, ça a contribué à flatter mon égo. Nous avons discuté, et il s’est avéré qu’elle n’était pas que belle, mais aussi intelligente, pleine d’humour. Pleine de défi aussi. Est-ce ça qui m’a appâté ? Cette façon insolente qu’elle avait de me répondre, de ne pas se contenter de m’écarter ses cuisses comme la plupart des autres, sous prétexte de mon nom ou de mon argent ? Sa façon de me provoquer, de me tenir tête, au lieu de simplement se coucher devant moi parce que j’étais Misha Invanov ?
On a fait la fermeture ce soir-là. Puis le suivant. Et je ne l’ai pas revu avant une semaine.

J’étais déjà accro. A son sourire, à sa façon de se comporter. A sa grâce et à ses provocations, à son esprit et à ses courbes affriolantes. Nous n’avions même pas échangé nos numéros de téléphone : d’elle, je ne connaissais que son prénom. J’ai attendu, et elle est revenu… et c’est là que je suis tombé amoureux fou d’elle. Comme si j’avais été en manque, il me fallait la voir. Lui parler. La toucher.
On a couché ensemble, sur l’un de ses canapés si confortable de mon bureau. Elle tenait toutes ses promesses, aussi vive, aussi plein de passion que l’étaient ses paroles. On me l’aurait dit, je n’y aurais jamais cru, mais je venais de trouver mon alter égo. Kathleen Evans.

Et pourtant, on s’entre-déchire tous les deux. Souvent. Nous passons notre temps à nous défier, nous disputer, nous réconcilier. J’ai besoin d’elle comme un camé a besoin de sa dose, avec tous les à-côtés négatifs que cela engendre parfois. On a décidé de sortir ensemble parce qu’au fond, on ne pouvait pas se passer l’un de l’autre. Elle est parfaite, même si son acharnement à me tenir tête me rend ivre de rage parfois. Loin, très loin de ce que j’avais l’habitude d’avoir, elle ne se contente pas de se faire aimer, elle me possède tout entier. Toute mon attention, toutes mes pensées, tous mes désirs. Elle ne se contente jamais d’écouter et d’obéir, non… nos caractères sont bien trop forts pour ça. Un amour fait de passion dévastatrice, de désir et d’égo. Même si elle sait se coucher parfois, ce n’ai jamais gratuit, je l’ai vite appris.
Et j’aimais ça, quand je l’ai rencontré. Je l’aime encore pour ça, pour cette fougue qu’elle possède, le flamboiement de ses yeux, la passion qu’elle met dans tout ce qu’elle fait.

Je ne sais pas si elle t’aurait plu. Peut-être pas. : elle est à mille lieux de ce que tu étais. Mais une chose est sûre, elle est celle qu’il me fallait. On s’est trouvé tous les deux. Peut-être que si tu ne nous avais pas quitté, cela n’aurait pas été pareil : j’avais besoin de m’étourdir, d’être ivre d’amour et de passion… elle est tombé pile au bon moment. Pile pour me forcer à avancer, à être moi, et non plus le fils ou le frère que j’avais été durant des mois après ton départ.
Papa la trouve parfaite, Nina la trouve horrible, Yulian… c’est Yulian, quoi. Il l’apprécie, je le sais. Tout le monde l’apprécie, et j’aurais voulu que toi aussi.
Mais ça ne se fera pas. J’ai arrêté de croire aux miracles et aux contes de fée il y a longtemps déjà.

Ты очень нужна мне.
++tu me manques tellement++

Misha

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ты нужна мне, Mama - J'ai besoin de toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Le taux de grosse a triplé;
» Besoin d'aide pour une armée de rhun
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Motards Nobz, conseils pour assembler une bande
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ride Or Die : After that you run ...  :: HORS JEU :: Story of ... :: Misha Invanov-
Sauter vers: