Partagez|

She served proudly || Enterrement d'Emma Joanne Talbot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
PNJ
avatar
MESSAGES : 12
DATE D'INSCRIPTION : 25/09/2013
MessageSujet: She served proudly || Enterrement d'Emma Joanne Talbot Dim 20 Sep 2015 - 22:13

La ville de San Diego était en deuil... Du moins une partie. Depuis son arrivée, la petite anglaise à l'air fragile avait mené un combat féroce contre le crimes organisé à San Diego, permettant de nombreuses arrestations et affirmant à qui voulait l'entendre qu'elle ne se laisserait pas impressionner par ces voyous qui se sentaient pousser des ailes. Malheureusement, ces petites teignes avaient eu raison d'elle et c'était avec une balle dans la tête qu'elle avait été découverte sans vie chez elle, accompagnée d'un agent du FBI qui, semblerait-il, l'assistait assidûment dans sa lutte. Elle n'avait jamais hésité à mettre sa vie en danger pour le bien de la communauté et son discours, réaliste et engagé, avait conquis la population de la ville, des petites gens aux plus hauts placés. Tous avaient été conviés à la cérémonie d'enterrement qui aurait lieu la suivante. Repose en paix, Madame le Procureur Emma Joanne Talbot.

L'enterrement avait été organisé en grande pompe par la ville de San Diego, pour montrer qu'au moins en apparence, ils n'avaient pas l'intention de se laisser intimider par les luttes de pouvoir. Le ciel était beau comme à son habitude à San Diego. Un cortège de membres des forces de l'ordre et de collègues du bureau du Procureur étaient venus assister à ce funeste moment. Beaucoup de gens étaient venus y assister, les hauts placés de la ville et de l'Etat, ainsi que le peuple simplement. De nombreux sièges étaient disposés et beaucoup de fleurs, conformément aux souhaits de ses proches collaborateurs. Le discours était touchant et rendait un hommage convenable à la femme qu'elle avait été et qui avait réussi à faire une différence malgré son jeune âge. Des journalistes traînaient dans le coin pour prendre des photos des personnalités présentes et les discours des invités. Les forces de l'ordre, accompagnés de quelques soldats en bel uniforme faisaient une haie d'honneur devant le trou qui accueillerait bientôt le corps sans vie de celle qui avait osé s'élever contre le crimes, pour connaître le même sort que ses défunts parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha Invanov
Doesn't ask, take !
avatar
MESSAGES : 1452
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2013
MessageSujet: Re: She served proudly || Enterrement d'Emma Joanne Talbot Mar 22 Sep 2015 - 15:48

« Nous avons la tristesse blablabla… enterrement blablabla… » Honnêtement, Misha n’avait même pas pris la peine de lire la longue liste de hauts faits attribués au procureur Emma Joanne Talbot. Premièrement parce qu’il le savait déjà, vu que c’était la raison de sa mort, et deuxièmement parce qu’il n’en avait clairement rien à faire. Il n’était pas tout à fait innocent dans cette histoire d’assassinat, tout comme il n’était pas tout à fait innocent dans la mort du père de la demoiselle : une histoire de famille, en somme. Mais même s’il n’en avait pas grand-chose à faire, ignorer la requête aurait pu être suspicieux : après tout, entre autre enquêtes, la jeune anglaise tournait autour de la Mafia russe, et l’absence de tout membre de la famille Invanov aurait pu alerter. Et faire profil bas devant les autorités réussissait pas mal à la famille, jusque-là. C’est donc sur Misha qu’était retombée la corvée, comme souvent de toute façon : sous peine de lui apprendre le métier, il soupçonnait parfois son père de le laisser se charger d’un tas de moments clairement pas agréables. Ca aurait pu être une marque de confiance : après tout, un faux pas jetterait la suspicion sur les siens, donc il devait se montrer discret… mais pour Misha, cela ne sonnait pas autrement qu’une corvée. Surtout qu’un enterrement, à part les petits fours, cela manquait cruellement d’intérêt. Le fait que tout le gratin politique de San Diego y soit n’ajoutait d’ailleurs pas grand-chose au côté inintéressant de la soirée. Mais bon, Nicolaï lui avait très justement fait remarquer qu’il n’y allait pas pour le côté intéressant, mais pour se montrer… ce qu’il aimait bien faire, en réalité. De toute façon, il n’avait pas vraiment le choix, alors, autant se faire une raison.

Il se souvenait à peine de la jeune femme, rencontrée quelques mois plus tôt dans son bureau. Il se souvenait du café, du thé qu’elle avait pris, de sa mine de comédienne alors qu’il était persuadé qu’elle savait bien que les comptes de son père n’étaient pas si normaux que ça… il se souvenait aussi de sa secrétaire à l’air revêche. Dommage que ce soit cet agent du FBI qui soit mort avec la jeune femme, le tueur de la Mafia Russe aurait pu aussi exécuter cette horrible bonne femme, cela aurait probablement été un service rendu à la communauté. Il se souvenait de son air sage et posé, de ses cheveux bruns si sagement attachés. De sa voix bien trop douce pour être honnête.
Et après tout, la jeune anglaise n’avait eu que ce qu’elle méritait. Ce n’était pas faute d’avoir été avertie de ne pas fouiner de trop près, de se tenir loin de certaines personnes, mais non… elle pensait sans doute être immortelle, vivante représentation de la Justice, qui viendrait, par son travail remarquable, apporter la rédemption à la ville et mettre tous les méchants sous les verrous. Sauf que les méchants étaient plus forts qu’elle. Les méchants gagnaient toujours à la fin, elle aurait dû le comprendre bien plus vite. Tant pis pour toi, Mademoiselle Talbot, et bon débarras.

Enfin, ça, ce n’était pas un hommage à lui rendre, sous peine d’avoir quelques ennuis. Il se contenterait donc d’une fleur jetée sur le cercueil, des condoléances à ses proches, et merci d’être venu. Et les petits fours, n’oublions pas les petits fours.
La ville en tout cas, avait fait les choses bien, exposant ainsi sa volonté de poursuivre la lutte contre le crime organisé. Un enterrement astucieusement mis en scène, avec présence de la police, hommage du Maire et de la population. Poudre aux yeux, mais pas si mal que ça en vérité. Même le temps s’était mis de la partie, il faisait chaud, et l’air embaumait le parfum des fleurs disposées un peu partout. Sous le soleil de plomb, le jeune russe écoutait les discours d’une oreille distraite, laissant son esprit dériver, ses yeux observant la foule sans réel intérêt. Oh, il savait donner le change, et qui aurait pu penser que son air attristé était, en fait, le reflet de son profond désintérrêt ? Elle était morte au service de la communauté, elle avait donné sa vie pour protéger les faibles… elle avait joué, elle avait perdu, voilà tout. Elle avait attiré le regard de la Mafia Russe, et cela s’était mal finie pour elle. Quel besoin d’en faire une cérémonie ?

Résistant à la tentation grandissante de sortir son portable de sa poche histoire de passer un peu de temps –cela ne faisait pas très correct, il le savait bien-, le jeune russe chercha une autre idée à se mettre sous la dent pour tromper son ennui. Honnêtement, les grands discours, ça n’avait jamais été son fort. Misha était un hyperactif, il avait besoin de bouger, et rester là à écouter la longue litanie des hauts faits de la demoiselle n’avait qu’un intérêt limité. C’est alors qu’il repéra une silhouette familière… enfin, familière, c’était plutôt vite dit. Disons que Tiziano Nicolosi ne lui était pas tout à fait inconnu.
Le jeune russe avait mis plusieurs jours à se remettre de la défaite et de l’humiliation subie aux mains de l’italien. Si ses bleus avaient guéris, il avait pourtant eu du mal à passer outre la correction infligée.  La perte de son sentiment de toute-puissance et d’invincibilité n’était jamais une chose facile à gérer, et Misha, depuis tout petit, vivait avec ce sentiment d’impunité profondément ancré en lui. Cette illusion qu’au fond, rien ni personne ne pouvait lui faire de mal… et même si l’Italien s’était acharné à lui prouver le contraire, Misha n’avait pas réellement changé d’avis.
L’occasion était excellente. Si, en général, c’était Nicolaï qui se chargeait de ses rencontres délicates, le jeune russe n’allait pas rester sagement en arrière et faire comme si de rien n’était. L’impertinence, le défi, l’arrogance… c’était dans son sang, au même titre que cette façon complétement stupide qu’il avait de ne jamais saisir quand il fallait mieux se taire. Il en fit d’ailleurs, une nouvelle fois, une démonstration en s’approchant de l’homme avec un léger sourire sur les lèvres. Un air de défi dans les yeux, la provocation était claire quand il prit la parole en s’adressant à l’Italien. « Tiens donc, vous avez délaissé le lavage de cerveau de votre fille pour venir prendre l’air ? Comment va Isabella ? ». C’était vicieux et mesquin, il le reconnaissait sans problème. Il avait attaqué là où il savait que Tiziano serait le plus sensible, surtout après leur dernière rencontre.
Mais que ferait le Nicolosi, ici, dans cette foule ? A moins de vouloir attirer une attention impromptue, leur échange se bornerait à quelques paroles loin d’être agréables.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve R. Bolion
avatar
MESSAGES : 899
DATE D'INSCRIPTION : 25/06/2014
MessageSujet: Re: She served proudly || Enterrement d'Emma Joanne Talbot Ven 25 Sep 2015 - 19:03

Steve resserra sa cravate autour de son cou alors que la lente procession avançait vers le trou de terre qui avait été creusé dans le cimetière. L'inspecteur était là, debout, attendant que le discours des hauts gradés de la ville cesse enfin. La chaleur s'était jointe à l'événement, mais pour fêter quoi? La mort d'une femme qui luttait pour la justice? Emma joanne Talbot avait été retrouvée morte à son domicile quelques jours auparavant, en compagnie d'un agent du FBI. C'est le FBI qui d'abord avait donné l'alerte lorsque l'un de ses agents n'avaient plus donné signe de vie, mais très vite le cabinet du procureur avait fait de même en voyant ne pas rappliquer la petite britannique. La police et le FBI était donc arrivé en même temps sur les lieux du crime. Steve, qui n'avait pas été là au début, avait rapidement été appelé en renfort. Il avait du travailler conjointement avec deux hommes du FBI, mais pour l'heure, les pistes avancées n'étaient pas des meilleurs et ne permettraient pas de faire avancer l'enquête. Steve était donc au point zéro de l'enquête. Néanmoins, il n'avait pas refusé de venir lors de l'enterrement de la jeune anglaise qu'il avait rencontré un peu par hasard. De nombreuses personnalités étaient là. Steve s'était assis sur l'une des nombreuses chaises disposés là, faisant attention à ne pas trop froisser son beau costume. C'était l'une des première fois qu'il sortait son beau costume composé d'un beau pantalon noir, des chaussures d'un marron très foncé, un peu pointu au bout, mais pas trop tout de même, une belle chemise blanche sur laquelle s'ajoutait une cravate grise rayé d'un bleu très foncé pour l'occasion. La grande et belle veste noire qu'il avait revêtue était elle aussi impeccable, mais il n'avait pas trop l'habitude d'avoir des couleurs aussi sombres, surtout sous cette chaleur. Steve était plutôt triste de la mort de la jeune femme qui avait été d'une grande aide pour combattre le crime à San Diego. Mais la vie en allait ainsi, et l'on devrait continuer le combat que la jeune femme avait enclenché.

A ses côtés, et pour l'occasion, se tenait Alicia, très belle malgré ses habits de deuil. Il avait tenu à ce qu'elle l'accompagne sans pour autant la forcer. mais elle avait acceptée sans problème. Il était donc passer la prendre avec son Audi, et ils avaient filés tout deux à l'enterrement. maintenant, ils étaient sous un soleil de plomb, et Steve était presque en sueur. C'était un temps pour faire du surf ça, pas pour faire un enterrement, mais il garda ses pensées pour lui. C'aurait été irrespectueux de les exposer ici. Finalement, il se cala un peu plus sur sa chaise. Un peu mieux surtout. Alicia se tenait bien droite elle pour l'heure, lui... il avait un peu plus de mal. Finalement, il lui souffla à l'oreille alors que le maire entamait son discours.

- Je t'achète une glace après l'enterrement. Inutile de te dire que je suffoque...

Il lui sourit avant de se remettre droit, les deux mains croisés entre ses jambes. Il faisait chaud bon sang. Certes ce n'était pas digne de lui, mais là... Un ciel bleu, un soleil affreux et insupportable, bref, tous les éléments réunis pour un enterrement splendide mais épuisant. Steve se demandait comment les militaires réunis là, dans leur bel uniforme, tenait le coup. Peut-être qu'ils avaient la climatisation intégré à leurs vêtements eux. C'était impossible autrement, ou alors il y avait un courent d'air juste pour eux. Ah, ils étaient fier dans leurs splendides uniforme, ils étaient beaux, ils représentaient l’Amérique, oui. Mais nom de non, comment ils faisaient pour pas avoir chaud? Certains avaient choisis de rester debout et il fallait dire qu'avec le monde rassemblé là, certains n'avaient pas le choix. Steve et Alicia étaient arrivés parmi les premiers, ils avaient donc pu avoir une place. Soudain, Steve se souvint que Sakura était l'une des meilleurs amis de Emma, elle devait être là, non? Et terry avec elle peut-être. il les chercha rapidement du regard, mais il ne vit rien, enfin, rien, il ne vit pas l'ombre de l'asiatique sexy. Il ne vit pas non plus le courageux flic qu'était Terrence... Dommage, il aurait bien aimé le voir dans un costume voir ce que ça donnait... Quoique quand il était dans son costume de flic... C'était pas trop mal. Mais il y avait tellement de monde que Steve ne pouvait tout simplement pas les voir. Il repéra Ben à qui il fit un signe de la main. Ce-dernier resta debout en retrait et lui fit signe qu'il partirait sitôt la cérémonie finie. Steve lui fit signe de la tête qu'il avait compris et se retourna pour écouter correctement le discours. Il était vrai qu'elle avait fait pas mal de chose la petite britannique. Elle avait vraiment lutté. Steve le savait, mais parfois comme on disait, il fallait le voir pour le croire. Il le croyait pleinement à présent, inutile d'en dire plus. Il continua d'écouter.

Une autre illumination lui vint lorsqu'il se dit que sa collègue, Alexandra Weaver devait être là. Il ne la repéra pas, et il fallait dire qu'il y avait pas mal de blonde aujourd'hui. Soit le soleil les faisait sortir, soit Emma avait pas mal de contacts, ce qui devait être vrai aussi. Steve n'avait aucune envie de l'embêter, mais il voulait juste savoir si elle serait là, c'était pour lui une curiosité. Il était vrai que la relation avec Madame Weaver était un peu électrique... Mais tout les deux devaient apprendre à travailler en collaborant, et plus encore maintenant que Emma n'était plus. Il savait que dorénavant, il allait devoir, avec Alexandra, travailler étroitement. C'était ainsi, et il allait s'adapter. il le fallait bien non? Il n'était pas au dessus des lois... Pas encore. l aurait aimé, mais c'était impossible à cet instant. De plus, ces derniers temps, il rédigeait de bons rapports, et s'il demandait des papiers au procureur ou à son adjointe, ils étaient justifiés, contrairement à la dernière fois où il n'avait eu que peu de preuves. Il laissa là ces vagues souvenirs et finit par se concentrer, une fois de plus oui, sur le discours. Heureusement qu'il pleuvait pas au final... sinon... Ils auraient tous été trempés et ils seraient mort de froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Cassandra Donovan
Driver Cristal
avatar
MESSAGES : 231
DATE D'INSCRIPTION : 01/04/2012
MessageSujet: Re: She served proudly || Enterrement d'Emma Joanne Talbot Sam 3 Oct 2015 - 22:04

La jeune femme s’était habillé tout en noir aujourd’hui. Car, c’était un jour triste pour beaucoup de personnes. Pourquoi, c’est simple, aujourd’hui on enterrait le procureur Emma Joanne Talbot. Alicia était assise à côté de Steve, qui lui avait demandé de l’accompagner pour ce jour particulier et elle avait dit oui. La jeune femme n’avait pas l’habitude de s’habiller en robe. Mais, pour ce jour, elle la fait. La jeune libraire portait aussi, une veste noire fine sur sa robe. Elle avait aussi tiré ses cheveux en un chignon. Aujourd’hui, il faisait chaud, mais Ali ne ressentait pas trop la chaleur. Peut-être le fait qu’elle a vécu pendant des années en Australie et là-bas, il fait souvent chaud.

Alicia était assise droite sur sa chaise et avait le regard fixé droit devant elle, tout en entendant le discours du maire. Steve lui souffla quelques choses à l’oreille. Elle tourna légèrement la tête vers lui et lui chuchota doucement

-Avec plaisir pour la glace. Normal il fait chaud ici, comme si on allait fondre sous ce soleil de plomb.

Elle reporta son attention au maire. La jeune femme posa sa main sur un de ces genoux et tapa légèrement un de ces doigts sur son genou, comme si elle mesurait le tempo du son, de la voix du maire qui parlait en ce moment. Elle faisait ça souvent, quand elle était stressée ou pensait à autre chose. C’était un de ses tics. Des fois elle ne sans rendait même pas compte qu’elle le faisait.

La jeune femme avait remarqué qui avait du monde. Beaucoup de personnes qu’elle ne connaissait pas, ou qu’elle avait vu de vu ou de loin, dans les rues de la ville. Alicia passa une main derrière son oreille pour remettre une mèche de ses cheveux, qui venait de tomber devant ses yeux, quand elle avait légèrement tourné la tête.

_________________


Je suis peut être qu'une simple libraire.
Mais, j'ai aussi un secret bien garder au fond de moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Richards
avatar
MESSAGES : 5251
DATE D'INSCRIPTION : 24/02/2013
MessageSujet: Re: She served proudly || Enterrement d'Emma Joanne Talbot Mar 13 Oct 2015 - 14:21

But the memories remain

Sakura dégluti avec difficulté alors qu’elle chaussait ses énormes lunettes de soleil Chanel sur le bout de son nez afin de dissimuler la plus grande partie de son visage possible. Elle avait une tête affreuse que même le meilleur maquillage ne parvenait pas à masquer. Elle avait les yeux gonflés et rougit par les crises de larmes qui l’assaillaient régulièrement depuis qu’elle avait remis les plus sur le sol américain. Elle se trouvait encore au Japon lorsqu’elle avait échangé ses derniers mots avec Emma. Elles s’étaient promis de se voir dès son retour à San Diego par téléphone et peu après l’asiatique avait envoyé un message à sa sœur de cœur pour lui donner les horaires de son vol. Elle n’avait jamais eu de réponse à ce sms et pour cause. Sa meilleure amie avait été assassinée. Elle ne parvenait toujours pas à y croire, comme si l’information n’atteignait pas son cerveau. Sakura avait pourtant assisté à la mise en bière de la britannique, elle avait vu le cercueil et assisté à la messe privée qui s’était tenue pour les proches avec les funérailles en grande pompes voulus par la ville en hommage au procureur. Sakura vivait tous ces moments comme dans un rêve duquel elle espérait pouvoir se réveiller sous peu mais rien n’y faisait. Elle avait beau se pince, la réalité était ainsi, Emma était morte et elle n’avait même pas pu lui dire au revoir.

A l’annonce du décès l’américano-japonaise s’était complètement renfermée sur elle-même, interdisant l’accès de son âme à tout le monde et même à Terrence qui ne devait pas bien comprendre pourquoi elle faisait cela alors qu’ils étaient plus proches que jamais. Alors qu’ils se retrouvaient après près de deux semaines passé loin l’un de l’autre. Elle n’avait pour le moment pas la force de se confier et de demander de l’aide, elle avait juste envie d’être seule avec ses souvenirs. Aller au bout de son discours durant la cérémonie avait certainement constitué une des épreuves les plus difficiles de toute la vie de Sakura. Quoi dire à un corps sans vie ? Quoi dire que d’autres gens puissent entendre ? Si seulement elle avait eu la chance de lui dire encore quelques mots, se lamentait-elle surtout, car Emma était sans aucun doute comme son ombre, son double avec qui il ne se passait pas une journée sans un coup de fil ou un simple échange de texto, même pour raconter une idiotie. La métisse avait perdu une partie d’elle-même dans cette histoire et toute cette mascarade organisée par le Maire lui donnait envie de mourir. Il avait souhaité qu’elle prenne la parole encore une fois mais elle ne tenait pas à se donner en spectacle pour servir sa compagne à lui, et elle ne tenait pas à s’effondrer une nouvelle fois sous le coup de l’émotion.

Elle toqua doucement au carreau de la vitre teinté de la Bentley Mulsanne noire qu’elle avait loué avec chauffeur pour la journée et ce dernier lui ouvrir la portière. Chaussée de Louboutin noires vernis, Sakura s’extirpa du véhicule en lissant sa robe noire elle aussi lui descendant jusqu’aux genoux. Elle était un peu évaser pour mettre en valeur la finesse de ses jambes, possédait de petites manches dans le but de couvrir ses épaules et un peu col Claudine blanc qu’elle avait assorti avec une ceinture fine de même couleur pour marquer sa taille. Elle avait choisi ces deux couleurs comme elles étaient coutumes au Japon et qu’il était nécessaire pour elle désormais de mettre l’accent sur ses origines. Cachée derrière ses lunettes, la jeune femme remonta l’allée jusqu’au cercueil et s’installa sur une chaise portant son nom et attendit patiemment la fin de son calvaire. Le discours du maire ou des collaborateurs ne l’intéressait pas. Elle savait à qu’elle point celle qu’elle considérait comme sa sœur était une personne belle et forte, honnête et courageuse. Elle n’avait pas besoin qu’on le lui rabâche et surtout pas sur ce soleil de plomb qui semblait là pour se moquer de son chagrin ou l’odeur entêtante des fleurs qui augmentait ses nausées. Elle serra dans ses mains la rose qu’on lui avait donné à déposer sur le cercueil avant de le faire descendre en terre pour faire passer le temps. Elle voulut juste que tout cela s’arrêter pour pleurer son amie décemment et en paix.

CODE TOXIC GLAM

_________________

Life Is A highway
Come ride with me to the distant shore We won't hesitate to break down the garden gate There's not much time left today Life is a highway I want to ride it all night long If you're going my way Well, I want to drive it all night long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: She served proudly || Enterrement d'Emma Joanne Talbot

Revenir en haut Aller en bas

She served proudly || Enterrement d'Emma Joanne Talbot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Emma Pillsbury ✿ Wanna go halfsies on a pb&j ?
» Emma Harper
» 00. You're having my baby (18/08/2011) | Emma Pillsbury & Will Schuester
» Enterrement de notre Anaïs...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ride Or Die : After that you run ...  :: SAN DIEGO :: Quartier Ouest :: Point Loma Heights :: Cimetière national-
Sauter vers: