Partagez|

Terrain de chasse miné [Misha Invanov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nathanaëlle Bells
avatar
MESSAGES : 21
DATE D'INSCRIPTION : 13/08/2015
AGE : 27
MessageSujet: Terrain de chasse miné [Misha Invanov] Ven 21 Aoû 2015 - 13:29

Le centre ville regorgeait de bâtiments en construction ou de rénovation. Nombreuses étaient les rues fermées partiellement ou complètement. Un véritable cauchemar aux heures de pointes autrement dit toute la journée, et ne parlons pas de la soirée. Nate avait eu vent qu'une nouvelle boîte de nuit allait bientôt ouvrir ses portes dans le quartier de Gaslamp. Quand elle s'était rendue tant bien que mal à l'adresse présumée, elle constata l'ampleur de la construction.

Une surface de 200m², plus grande que la plupart des boîtes de nuit du coin. D'autant plus qu'à première vue le propriétaire était nouveau. Il risque d'avoir besoin d'un petit coup de main pour faire des bénéfice sur son bien. Nate chercha le panneau qui indiquait l'avancée des travaux, elle trouva enfin que le bâtiment ouvrira dans un mois. Il ne restait plus qu'à patienter et approcher le propriétaire lors de l'ouverture.

Pendant ce temps, Nate fit un peu de classement dans ses affaires en cours. Elle aménagea grâce à ses contacts un petit parc dans le quartier. Le temps défila à vive allure.

Nathanaëlle se préparait tranquillement dans son appartement, elle devait avoir l'air classe sans pour autant faire peur au nouveau propriétaire. Elle se douterait qu'elle ne sera pas la seule à s'intéresser à ce nouvel investissement en ville. Ni une ni deux, elle opta pour une robe noire et un maquillage sobre.

Spoiler:
 

Tout juste le temps d'appeler un taxi et de se rendre à son rendez-vous. Une fois arrivée, il y avait un silence de mort. Pourtant dès qu'elle passa les portes la musique était à fond, déjà de nombreuses personnes s'éclataient sur la piste. Un bar se présentait en U dans le fond de la pièce.

-Astucieuse mise en place. pensa la brunette.

Elle s'avança jusqu'au bar et commanda une boisson surprise. Elle voulait laisser libre-court au barman. Assise sur un tabouret, elle observa l'activité qui se déroulait sous ses yeux, sans perdre l'idée de trouver le propriétaire...sans succès pour l'instant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha Invanov
Doesn't ask, take !
avatar
MESSAGES : 1452
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2013
MessageSujet: Re: Terrain de chasse miné [Misha Invanov] Dim 23 Aoû 2015 - 12:34

Misha avait beau avoir subi un sévère revers, il n’en restait pas moins que la vie continuait, et les affaires aussi. Son association avec Guillermo, suite à l’intervention d’Anya, s’était révélée particulièrement lucrative. Suffisamment pour calmer son père, et redorer quelque peu son blason. Du coup, il avait pu se dégager un peu de temps pour se pencher sur le night-club, qu’il avait quelque peu délaissé ses dernières semaines. Il le savait, le Volia pouvait survivre un peu sans lui, mais la concurrence était rude, et délaisser sa boîte trop longtemps lui laissait un goût amer.
C’est bien pour ça qu’il était là ce soir, dans le quartier de Gaslamp, qui lui évoquait irrémédiablement sa dernière soirée avec Charlie. Il n’avait pas recontacté la jeune femme depuis, et se demandait encore s’il devait le faire ou non.
Mais la soirée de ce soir n’avait rien d’un rendez-vous. Il était là pour le boulot : un nouveau club venait de s’ouvrir, et tester la concurrence faisait partie de ses attributions. Il ne doutait pas de rentrer : son visage était connu à San Diego, même si quelques bleus s’étalaient encore sur sa peau, courtoisie du clan Nicolosi. Mais pour autant, il avait sorti le grand jeu ce soir, assumant sans complexe son rôle de riche trentenaire, arrogant et profondément immature, bien décidé à passer une bonne soirée tout en testant les possibilités de ses rivaux. Il n’avait pas encore reçu la livraison de sa nouvelle voiture, et avait donc dû se rabattre sur la limousine. Tout aussi classe, bien qu’un peu trop voyant, mais après tout, c’était ce qu’il cherchait. Un chauffeur et un garde du corps l’accompagnait : depuis sa mésaventure, Misha veillait à s’entourer un peu plus. Après tout, il était responsable de l’accroissement des tensions entre russes et italiens, ce qui impliquait de prendre un minimum de précautions pour sa sécurité. Car même si ce soir il n’agissait pas en tant que lieutenant de la Mafia russe, il savait que ses deux rôles étaient difficilement interchangeables.

La limousine le déposa à l’entrée de la boite, et le videur ne se le fit pas dire deux fois avant de lui ouvrir la porte. Revers de la médaille, le propriétaire du night-club serait au courant de son arrivée, mais Misha et discrétion, de toute façon, ça n’avait jamais été compatible. La musique pulsait à plein volume, les clubbers s’éclataient sur la piste, les néons arrosaient tout ce petit monde… et le jeune russe retrouva avec délectation cette ambiance. Il avait toujours aimé faire la fête, et si les années passant cela devenait plus compliqué, à vrai dire, il aimait encore cela. Laissant sin garde du corps se fondre à la foule, Misha prit quelques secondes pour s’orienter avant de se diriger vers le bar, situé au fond de la salle. Pas franchement à son goût, puisque cela nécessitait de traverser les abords de la piste de danse, ce qui ne s’avérait guère aisé.
Il finit par atteindre le bar, commandant un Dirty Martini avant de s’installer aux côtés d’une jeune femme vêtue d’une splendide robe noire. Il lui jeta un coup d’œil discret avant de reporter son attention sur le night-club. Ce dernier était loin de concurrencer le Volia, mais l’emplacement dans le quartier était plus qu’intéressant. L’ouverture étant ce soir, on ne pouvait véritablement juger de l’engouement des clients : la nouveauté attire toujours, mais une fois l’effet estompé, c’était plus difficile de survivre. Le monde de la nuit était impitoyable, et les petits nouveaux qui misaient tout sur la salle et non l’animation se cassaient vite le nez.

Le jeune russe reporta son attention sur sa voisine de comptoir. Tout comme lui, elle semblait plus absorbé par la salle que par les danseurs ou par le contenu de son verre. Son visage lui disait vaguement quelque chose, mais il lui fallut un moment avant de se la remémorer. Il l’avait vu dans le journal quelques semaines plus tôt, et encore auparavant, à quelques soirées données par le Maire et sa femme. S’il était incapable de se souvenir de son nom, il se souvenait qu’elle avait ouvert divers commerces, dont un bar. Une concurrente ? Quoi qu’il en soit, il n’aurait pas pensé qu’elle fût du genre à venir faire la fête, seule, dans un endroit comme celui-ci. Le grand amour se rencontre rarement dans le coin… même si, connaissant la façon dont il avait rencontré sa fiancée, la remarque était assez amusante.
Il se tourna vers elle, une lueur amusée dans ses yeux bleus. « Il est rare de croiser quelqu’un d’aussi distinguée que vous dans un endroit comme celui-là » Annonça-t-il, optant pour une approche qui ne révélerait pas directement qui il était, bien qu’en réalité, Misha savait être connu comme le loup blanc dans cette ville. La jeune femme aussi, bien qu’ils ne fréquentent guère les mêmes sphères. Les galas de charité, il avait donné, et cela l’ennuyait plus qu’il ne saurait le dire. Le russe était conscient que sa phrase pouvait aisément passer pour de la drague, et à vrai dire, cela ne le dérangeait pas plus que ça. Il était là pour s’amuser, après tout. Pour passer une bonne soirée tout en détaillant les forces et les faiblesses de la concurrence.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaëlle Bells
avatar
MESSAGES : 21
DATE D'INSCRIPTION : 13/08/2015
AGE : 27
MessageSujet: Re: Terrain de chasse miné [Misha Invanov] Sam 12 Sep 2015 - 14:42

Décidément cette nouvelle boîte de nuit récemment ouverte avait attiré du beau monde, la foule emplissait la piste. Nate attendait tranquillement son cocktail, du coin de l'oeil, elle voyait le barman s'activer. Il avait une certaine assurance, judicieuse attitude quand on ouvre dans un quartier comme celui-ci, cela faisait bonne impression pour les futurs investisseurs. Nate en faisait partie et elle appréciait ce qu'elle voyait. Sans attendre un dj fut annoncé après le traditionnel coup d'envoi de la soirée.

-Et voici, votre cocktail surprise, vous m'en direz des nouvelles.

Voilà qui était amusant, d'habitude on annonçait avec fierté sa création aux clients, mais le barman resta secret. Laissant son interlocutrice découvrir par elle-même sa création. Nate arrêta de regarder la foule pour trouver le propriétaire et observa le barman puis sa boisson. Elle était d'une couleur bleue foncée, un colorant souvent utilisé pour tout ce qui est framboise ou mûre. Elle ne but pas tout de suite, comme si le cocktail devait répondre à un test. La première étape l'observation et la brunette excellait dans ce domaine. L'apparence plutôt classique ne la surpris pas vraiment, il ne restait plus que de le tester. La deuxième étape, la plus cruciale. Elle porta son vers à ses lèvres, ferma les yeux afin de découvrir tous les arômes du cocktail.
A sa première approche, elle le trouva frais mais pas glacé, au moins il n'y avait pas cette maudite glace pilée que les pairs de la profession aime ajouter. Elle chercha un moment avant de trouver l'alcool utilisée. Finalement, elle opta pour de la vodka, mais il y avait autre chose. Sans doute l'ingrédient secret.

-Excellent, dites-moi tout qu'il y a-t-il là-dedans.
-Ah je ne peux tout dévoiler à n'importe qui. Dit-il avec un sourire au coin.
-... Nate fit une mine de vexer comme si son charme aurait pu délier sa langue.
-Croyez-vous que je vais dévoiler mon secret à la concurrence du patron, madame Bells.

Après un moment de silence, la brune rompu le silence. Elle était donc bien attendue dans les lieux, c'était bon signe, elle sauta sur l'occasion pour en savoir un peu plus.

-Vous me plaisez....il est rare de croiser quelqu'un de fidèle dans la profession.

Il lui offrit un sourire et lui indiqua néanmoins le propriétaire d'un signe de tête. Nate suivit le regard et vit sa cible. Toutefois, elle ne put s'approcher de lui tout de suite, puisqu'on venait de l'interpeller.

« Il est rare de croiser quelqu’un d’aussi distinguée que vous dans un endroit comme celui-là »

La jeune femme se retourna sur son voisin de comptoir. Ses yeux marrons observèrent la nouvelle cible, enfin pas si nouvelle que ça. Nate inclina la tête et sourit. Elle reconnue aussitôt le trentenaire. Il faisait partit de la concurrence, il possédait un night-club qu'elle aurait aimé acquérir par le passé. Mais bonne joueuse, elle n'en fit pas une rencontre froide. Aujourd'hui, ils étaient là tous les deux et ce n'était pas par hasard, il chassait tous les deux leur nouvelle cible. Le visage de Nate se détendit pour laisser paraître un sourire charmeur.

-Vraiment pourtant ce n'est pas moi qui suis ruée de bleus. Une mésaventure monsieur Invanov ?

A peine avait-elle ouvert la bouche, qu'elle se souvint du nom de son interlocuteur était-il dans le même cas ? Elle fit signe au barman afin qu'une autre tournée soit servie.

-Alors êtes-vous ici pour les affaires ou pour profiter d'une soirée...disons plus tranquille ?

Si elle était détournée de sa cible, autant que son interlocuteur soit dans le même cas. Nate savait comment porter l'attention sur sa personne.


[hj : désolée du temps de réponse, la reprise a été rude, je peux enfin me poser plus facilement les weekends. J'espère que tu ne m'en veux pas trop et que la réponse te plaise Wink]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha Invanov
Doesn't ask, take !
avatar
MESSAGES : 1452
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2013
MessageSujet: Re: Terrain de chasse miné [Misha Invanov] Dim 13 Sep 2015 - 16:01

La situation était presque étrange pour Misha, un semblant de normalité bienvenue après le chaos récent de sa vie. Etre le patron du Volia était décidément bien plus évident que de travailler pour son père, mais l’idée même de délaisser son rôle de lieutenant de la Mafia russe était risible. Cela faisait partie de lui, bien plus que celui de patron d’un night-club. Quand à présenter sa démission au Parrain de la Mafia russe, le jeune homme savait très bien comment cela finirait. Il avait besoin de vacances, pourtant, malgré celles prises il n’y avait pas si longtemps avec sa fiancée. Il avait besoin de clame, de concentration, de mettre de l’ordre dans ses idées.
Et être le patron du Volia était ce qui représentait le plus un break dans sa vie un peu trop trépidante ces derniers temps. Misha était du genre à s’ennuyer rapidement, et à se lasser encore plus vite, mais ces derniers temps, c’était un peu trop pour lui. Les galères lui tombaient dessus plus vite qu’il n’arrivait à les appréhender… mais ce soir, aucun problème à l’horizon. Il était là pour s’éclater, claquer du fric, et évoluer le potentiel d’un nouveau concurrent. Jouer le rôle d’un gosse de riche un peu trop gâté qui cherche à préserver son business tout à fait légal. Et rien de plus.
Il écoutait d’une oreille distraite la conversation de sa voisine de table et du barman, observant les installations, cherchant du regard le propriétaire de l’établissement. Sans trop s’en préoccuper pourtant : il était forcément là, et il était forcément au courant de sa présence, alors, autant le laisser venir à lui. Le nom de la demoiselle à ses côtés, qui lui échappait, lui fit lever l’oreille : Bells. Il s’en rappelait maintenant. Nathanaelle Bells, toujours prompte à dépenser des sommes folles dans les galas de charités et les réceptions mondaines, coqueluche des hommes politiques de la ville. Son charme n’y était certainement pas pour rien, d’ailleurs, concernant la seconde partie.

Lorsque le barman retourna servir un autre verre, Misha choisit de s’approcher. Il jeta un œil à la boisson de la jeune femme avec curiosité, même si débaucher un barman n’était pas une option envisageable pour l’instant : Darian était un barman de talent, Théodore était une aide exemplaire, et lui chapotait tout ce petit monde. Le russe engagea la conversation avec légèreté, et la jeune femme lui offrit un regard charmeur avant de souligner avec délicatesse les bleus qui ornait encore son visage, courtoisie italienne. Son sourire ne tomba pourtant pas, tandis qu’il lui répondait en haussant les épaules « Divergences d’opinion. Tout le monde n’accepte pas la défaite avec le sourire ». L’allusion au fait qu’elle aurait bien voulu acquérir le Volia, quelques années plus tôt, ne passerait peut-être pas inaperçue, mais il s’en moquait en vérité.
Divergences d’opinion… était-ce ainsi qu’on pouvait qualifier sa rencontre avec Tiziano Nicolosi ? Sans doute… ce dernier n’avait pas apprécié la version que Misha avait donnée à sa fille chérie, alors, ce n’était pas totalement un mensonge après tout.« On doit parfois prendre quelques coups. Ce n’est pas à vous que je vais expliquer comment marchent les affaires, Mademoiselle Bells. » Ajouta-t-il avec un sourire moqueur. La dame avait la réputation d’être un requin toujours à l’affut, et croiser le fer ce soir n’était pas déplaisant.

Elle savait tout autant que lui la réponse à sa question. Honnêtement, pour quelle autre raison Misha Invanov aurait pu se trouver ici, seul qui plus est ? S’il voulait faire la fête, son propre club lui offrait un cadre autrement plus agréable. Le signe de la jeune femme n’échappa pas à ses yeux bleus, et il éprouva une pointe de culpabilité quant à l’idée de boire un nouveau verre. Ces derniers temps, le jeune russe se rendait compte qu’il avait un sérieux problème avec l’alcool, qui lui servait de soutien bien plus souvent qu’il n’aurait dû. Il avait toujours eu la descente facile, et tenait relativement bien l’alcool, mais il savait que s’il s’engageait sur cette pente, cela ne se finirait pas bien. Il avait vu assez de gars accoudé au comptoir pour savoir comment cela marchait. Et mettre ça sur le compte de sa vie qui tombait en ruine n’était qu’un prétexte facile… mais donner le change, il savait faire. Même à lui-même.

« Je suis venu goûter aux plaisirs qu’offrent l’argent et la notoriété » annonça Misha sans se mouiller davantage, persuadé que de toute façon, elle n’en croirait pas un traitre mot. Après tout, comme il le lui avait rappelé, elle savait comment ça marchait, et elle avait sans doute autant d’expérience que lui dans le domaine. Sinon plus. Pour l’avoir déjà croisé à diverses reprises, le jeune russe savait qu’elle était douée dans son domaine. « Et vous ? Vous avez décidé de délaisser les réunions mondaines et de venir vous amuser un peu ? » S’enquit-il avec ironie, tout en terminant son verre.


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Terrain de chasse miné [Misha Invanov]

Revenir en haut Aller en bas

Terrain de chasse miné [Misha Invanov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Terrain de chasse du clan des Étoiles.
» Terrain de chasse de la Tribu de la Chasse Éternelle
» Misha Invanov
» Partie Est du terrain de chasse
» Fanmi Lavalas veut occuper le terrain, en attendant Obama...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ride Or Die : After that you run ...  :: LIEUX-DITS :: Gaslamp Quarter :: Boites de nuit-
Sauter vers: